Big Blue s'intéresse aux datacenters surexploités

IBM annonce de nouveaux produits destinés aux datacenters. On trouve parmi eux un serveur lame optimisé pour la gestion des bases de données, une appliance pour mainframes et des commutateurs Ethernet.

IBM affirme avoir enregistré en 2010 plus de 2.900 remplacements de systèmes, dont 1.100 en provenance d’Oracle/Sun et 750 de HP, soit 5.725 changements de serveurs et de systèmes de stockage depuis la mise en place de son programme de migration en 2006. Et Big Blue ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Il vient ainsi de lancer sur le marché des systèmes de stockage et des unités de serveurs destinés à « aider les entreprises à gérer des applications toujours plus exigeantes tout en allégeant les datacenters surexploités », comme l'explique un communiqué.

Du côté des mainframes zEnterprise System, le constructeur propose la DataPower XI50z une appliance destinée à optimiser la charge de traitement et à faciliter la communication entre les données, quelle que soit le type de plateforme, le dialogue se faisant à travers des protocoles XML et web services. Intégrée au logiciel zBX, la DataPower XI50z multiplierait par 23 le ratio prix/performances comparativement aux systèmes concurrents. C'est du moins ce qu'affirme le communiqué.

En matière de stockage, IBM innove aussi avec l'offre Storwize Rapid Application Storage (RAS) qui combine le système de stockage IBM Storwize V7000, introduit au mois d'octobre, avec les logiciels de gestion Tivoli Storage Productivity Center et Tivoli Storage FlashCopy Manager ainsi qu'avec des services délivrés par Big Blue et ses partenaires. Toujours par rapport à la concurrence, les tâches administratives seraient divisées par deux et le temps mort serait réduit de 90% dans le cas de restauration de données SAP, Oracle ou Microsoft Exchange.

On trouve aussi parmi les nouvelles annonces le nouveau serveur lame IBM Blade System eX5 prêt à l'emploi, préconfiguré et optimisé pour des applications de bases de données. Avec cette offre, IBM vise tout particulièrement les secteurs confrontés à des gros volumes de données, notamment multimédias, telles que la finance et la santé.

Enfin, deux nouveaux commutateurs top-of-rack Ethernet (développés par Blade Network Technologies, société acquise en octobre 2010 par IBM), font leur apparition. ils peuvent être intégrés aux serveurs et aux unités de stockage IBM qui supportent des charges de travail importantes, requièrent à la fois beaucoup de bande passante et de faibles temps de latence. Une offre destinée tout particulièrement au cloud computing, au calcul haute performance et aux applications d'analyse financière.

A lire également sur ChannelNews :

L’état de santé de Steve Jobs s’aggraverait

L'enfer des télécoms est au Mobile World Congress

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close