Symantec immunisé contre le recul des investissements

Contrairement à d'autres éditeurs (comme Oracle ou SAP), Symantec ne semble pour l'instant guère affecté par le ralentissement des investissements.

Contrairement à d'autres éditeurs (comme Oracle ou SAP), Symantec ne semble pour l'instant guère affecté par le ralentissement des investissements. La société conclut son année fiscale sur un quatrième trimestre solide, avec des ventes progressant de 13 % sur un an et une marge opérationnelle en croissance. Des trois principales activités de l'éditeur, c'est le secteur sécurité et conformité (compliance) qui affiche la plus forte progression : il croît de plus de 20 % en un an et pèse désormais 28 % de l'activité totale. Soit presque autant que la division grand public. L'offre stockage et serveurs (héritée du rachat de Veritas) représente elle 37 % du total (+  11 % sur un an).

Sur l'ensemble de l'exercice annuel, Symantec a dégagé un chiffre d'affaires de 5,9 milliards de dollars, contre 5,2 milliards voici un an. Le bénéfice net progresse lui de 992 millions à 1,127 milliard.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close