Spécial sécurité : confusion progressive de l’identité et de l’authentification

Aujourd'hui, nos confrères de CNIS Mag, magazine spécialisé dans la sécurité des systèmes d'information, reviennent sur le fichage biométique en France et de ses dérives ainsi que sur la sortie de nouvelles appliances AdminBastion (WAB) 5 et 15 chez Wallix, avant de terminer par une opération de Wardriving préventif orchestrée par la maréchaussée australienne.

Sommaire
1 - Confusion progressive de l’identité et de l’authentification
2 - Wallix : je trace pour vous à l’heure européenne …
3 - Quand la maréchaussée chausse les bottes des Wardrivers

1 - Confusion progressive de l’identité et de l’authentification
L’adoption des passeports biométriques, dictée directement par les Services de l’Immigration US au Parlement européen, avait, en son temps, soulevé quelques émois. Emois oubliés depuis, puisque plus personne ne songe à demander ce que les USA font de leurs fichiers biométriques de ressortissants étrangers. Oubliée, la demande d’effacement des traces après un délai de 3 ans, passé à 5 ans, puis sans limite précise. Là encore, le risque de falsification de papiers avait été invoqué. Depuis, l’on voit apparaître au passage des frontières des sas de contrôle baptisés Parafe, qui ont grandement facilité l’usage de faux papiers, puisqu’aucun fonctionnaire humain ne vient contrôler « de visu » la cohérence entre le porteur et la photographie apposée sur le document de voyage. Elvis Presley peut encore voyager, plus personne ne sera là pour raconter le contraire, mais en attendant, le fichier biométrique des gens qui ne restent pas sagement chez eux et bel et bien entretenu dans les préfectures de chaque département. Le nom-prénom-adresse-signature s’en enrichit d’une photo du visage et des empreintes des dix doigts de la main. Il n’y a enfin plus de différence entre l’homme du XXème siècle et un repris de justice fiché au grand banditisme.

2 - Wallix : je trace pour vous à l’heure européenne …
Généralement, les outils de suivi et enregistrement de l’activité réseau sont plutôt destinés aux entreprises possédant des réseaux « conséquents ». L’administration des comptes provisoires destinés à des prestataires extérieurs, par exemple, demande des compétences certaines en matière de gestion d’annuaires, de droits d’accès et de modification des politiques de sécurité. Pour répondre à ce genre de demande, mais à l’échelle d’une PME, Wallix vient de lancer deux nouvelles appliances, les AdminBastion (WAB) 5 et 15. Leur rôle est de filtrer les entrées, accorder passage aux personnes autorisées par un administrateur délégué, limiter l’accès desdits comptes aux ressources réseau seules nécessaires à leur travail, loguer les connexions tcp et udp effectuées lors de chaque session et enregistrer les sessions (ssh, rdp). La répudiation d’un compte en fin de contrat ou de mission se limite à une simple suppression, et évite toute intervention aval dans les services serveur du LAN. Le WAB15 gère jusqu’à 15 IP entrantes, le WAB 5… 5 IP entrantes

Signalons également que, depuis un peu moins d’un mois, Wallix a étendu son réseau de revendeurs à la zone Benelux, à la Grande Bretagne et à l’Italie. En ces temps d’économie fiévreuse, le développement européen d’une entreprise française mérite qu’elle soit mentionnée.

3 - Quand la maréchaussée chausse les bottes des Wardrivers
Dans l’un des pays où règne l’Habeas Corpus, la réaction face au risque de vol d’identité est légèrement différente. Dans le but de sensibiliser la population, et non de l’accuser de « délit d’incompétence technique », les joyeux pandores du Queensland se jettent à bâtons blancs perdus dans une vaste campagne de wardriving. Tout point d’accès Wifi ouvert ou protégé par une clef Wep (pourtant recommandée par le Ministère de la Culture Français) est immédiatement sanctionné par… le glissement d’une note d’information dans la boîte à lettres du coupable. En nos contrées, une lettre des gardiens de la paix (ou des « forces de l’ordre » en novlangue), est généralement recommandée et menaçante, question de tradition …

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close