Boucle locale : plainte de Vivendi contre France Télécom

Lors d'une conférence téléphonique au sujet des résultats 2008 du groupe, Jean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi (maison mère de SFR), a annoncé qu'il allait déposer plainte auprès de la Commission européenne contre France Télécom (Orange) pour "abus de position dominante".

Lors d'une conférence téléphonique au sujet des résultats 2008 du groupe, Jean-Bernard Lévy, le président du directoire de Vivendi (maison mère de SFR), a annoncé qu'il allait déposer plainte auprès de la Commission européenne contre France Télécom (Orange) pour "abus de position dominante".

"Nous estimons qu'il y a abus de position dominante de France Télécom, avec les tarifs pratiqués en matière d'abonnement et d'accès à la boucle locale, ce que l'on appelle aussi le dégroupage", a expliqué le dirigeant, cité par l'AFP. Dans les comptes annuels de France Télécom, publiés début janvier, il apparaissait qu'une ligne dégroupée lui coûtait 6,77 euros par mois en 2007, alors que l'opérateur historique la facture à ses concurrents 9,29 euros hors taxes.

En janvier, l'autorité de régulation des télécoms, l'Arcep, avait affirmé que ce dossier des tarifs du dégroupage constituait une des priorités de son action.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close