IBM : 2 800 postes supprimés aux Etats-Unis dans les ventes et les logiciels

Selon le Wall Street Journal, IBM aurait déjà expédié les lettres de licenciements à quelque 2 850 salariés nord-américains des départements vente et logiciel la semaine dernière, confirmant ainsi les rumeurs qui courent depuis la semaine dernière et plus généralement, celle de licenciements à proprement dit en début de mois.

Selon le Wall Street Journal, IBM aurait déjà expédié les lettres de licenciements à quelque 2 850 salariés nord-américains des départements vente et logiciel la semaine dernière, confirmant ainsi les rumeurs qui courent depuis la semaine dernière et plus généralement, celle de licenciements à proprement dit en début de mois.

IBM a bien confirmé que certains employé ont été notifiés de leur départ, sans toutefois en préciser le nombre. Selon le site du syndicat Alliance for IBM, les postes seront supprimés entre les deux services à part égale. Ce même syndicat faisait état d'un plan de licenciement de 16 000 personnes à l'échelle mondiale. Big Blue ne confirme toujours pas ce nombre.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close