Résultats : Oracle, solide, peine à trouver de nouveaux clients

Coup d’arrêt attendu pour Oracle pour son 2ème trimestre fiscal.

Coup d’arrêt attendu pour Oracle pour son 2ème trimestre fiscal. L’éditeur californien enregistre tout de même un bénéfice net sur trois mois de 1,3 milliard de dollars mais en léger repli (-1%) pour la première fois depuis longtemps. Surtout, l’activité semble très ralentie. Après un 1er trimestre fiscal qui avait vu une progression de 18% de son CA, le spécialiste de la base de données n’a vu ses ventes croître que de 6% au 2ème trimestre, à 5,6 milliards de dollars.
Concernant la rentabilité, Oracle met en cause un « effet devise » lié à la remontée du dollar ces derniers mois.
Pour ce qui est de l’activité, le revenu lié aux ventes de logiciels progresse de 8%, à 4,5 milliards de dollars. Reste que l’éditeur appuie sa croissance sur ses clients existants : la hausse liée à la mise à jour de logiciels atteint 14%, tandis que les rentrées correspondant à l’acquisition de nouveaux clients sont en recul de 3%. Côté Services, l’activité est particulièrement atone – à -2% - et représente moins de 20% de l’activité totale, à 1,1 milliard de dollars.
Pour l’ensemble de l’exercice, la société dirigée par Larry Ellison prévoit désormais une croissance plus faible que précédemment, mais une croissance tout de même.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close