Le standard CMIS marie Alfresco et Joomla

Premier résultat du "presque" standard Oasis CMIS (Content Management Interoperablity Services), censé amener l'interopérabilité entre les référentiels documentaires.

Premier résultat du "presque" standard Oasis CMIS (Content Management Interoperablity Services), censé amener l'interopérabilité entre les référentiels documentaires. Alfresco, spécialiste de la gestion documentaire et JoomlaTools, qui développe le CMS (Content Management System) Joomla, tous deux Open Source, ont annoncé un module d'intégration commun dont le but est de connecter leurs deux plates-formes respectives via les spécifications CMIS. Alfresco a été le premier éditeur à implémenter les premières spécifications (v0.5) du standard.

CMIS, dont les spécifications finales doivent être ratifiées entre la mi et la fin 2009, permet de rendre interopérables les plates-formes de gestion de contenu et de gestion documentaire qui les supportent. Ainsi, le module d'intégration Alfresco:Joomla, qui repose sur l’API CMIS REST, permettra de croiser les flux entre les deux plates-formes. Les utilisateurs de Joomla pourront en toute transparence accéder au référentiel documentaire d'Alfresco. Les utilisateurs d'Alfresco, de leur côté, pourront manipuler Joomla depuis leur plate-forme.

Présent lors d'une table ronde organisée récemment par Nuxeo, John Newton, le co-fondateur et directeur technique d'Alfresco (lire son interview), expliquait que CMIS "va décloisonner les ilôts de la gestion de contenus actuels. Provoquant une remise en cause de l'écosystème des éditeurs de GED. Et la création de nouvelles applications autour des référentiels documentaires. Un peu comme la langage SQL avait, en son temps, conduit à l'explosion du marché des bases de données."

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close