Avec Alfresco et Zimbra, StarXpert voit au-delà de la bureautique libre

Spécialiste de la migration bureautique vers OpenOffice, l'intégrateur StarXpert voit désormais au-delà en bâtissant des solutions collaboratives autour de la solution documentaire Open Source d'Alfresco et de la messagerie Zimbra. Sur le modèle des intégrations que propose Microsoft sur ses solutions.

"Microsoft, avec la triplette SharePoint, Exchange et Office, propose déjà des liens entre ses logiciels pour stocker et échanger des documents. Lotus également. Notre idée consiste à proposer la même chose en Open Source", explique Jean-François Donikian, directeur associé de StarXpert. Objectif : aller au-delà de la simple migration de la bureautique vers OpenOffice, le terrain de jeu d'origine de cet intégrateur spécialisé employant une vingtaine de personnes.

Pour parvenir à ses fins, StarXpert a retenu deux solutions Open Source en complément de la suite OpenOffice, la messagerie Zimbra (aujourd'hui dans le giron de Yahoo) et la gestion documentaire Alfresco. "Deux outils développés en J2EE - ce qui amène une homogénéité technologique - et capables de tenir des charges importantes", souligne Jean-François Donikian. Pour intégrer ces briques disparates, la société s'est lancé dans deux développements.

Exposer le référentiel d'Alfresco

Le premier a été initié voici plus de deux ans déjà ; Opal - c'est son nom - est une extension pour OpenOffice permettant de s'interfacer avec un référentiel Alfresco. Depuis la suite, l'utilisateur profite ainsi de la gestion des versions fournie par la solution documentaire, accède aux méta-données associées aux documents et peut enregistrer des documents directement dans le référentiel de GED. Notons que, profitant d'une décision de l'UE à l'encontre de Microsoft, Alfresco propose également une compatibilité avec la suite Office du premier éditeur mondial.

Le second développement de StarXpert relie, lui, la messagerie libre Zimbra au référentiel documentaire. "Cette extension de Zimbra (on parle de Zimlet, ndlr), dénommée SaveAlfresco et disponible depuis cet été, permet de sauver le contenu d'une messagerie - pièces jointes y compris - dans Alfresco", explique Jean-François Donikian. Les copies s'effectuent par simple glisser-déposer : les e-mails sont enregistrés au format texte, les pièces jointes dans leur format natif.

Zimbra : des déploiements jusqu'à 10 000 postes

Aujourd'hui, StarXpert réfléchit à d'autres développements, permettant d'amener de nouveaux usages. "On réfléchit par exemple à relier Zimbra au serveur de VoIP Asterisk ou à amener dans la messagerie un module de Web conférence", détaille Jean-François Donikian.

Environ 60 % des 2 millions d'euros de chiffre d'affaires que réalisera StarXpert en 2008 proviennent à parts égales des projets remportés avec les plates-formes d'Alfresco et Zimbra. "Et c'est là que se fait l'essentiel de notre progression", note Jean-François Donikian. Et non plus sur l'activité historique, autour d'OpenOffice.

Le directeur associé de l'intégrateur dit notamment être en train de réaliser des installations de Zimbra couvrant 10 000 utilisateurs. Avec un argument clef, en cette période de tension sur les budgets, par rapport à Notes, Groupwise ou Exchange : le coût. "Nous sommes jusqu'à 50 % moins cher sur le coût global", avance le spécialiste de l'Open Source sur le poste de travail.

En savoir plus :
- téléchargement de la Zimlet d'enregistrement dans Alfresco
- téléchargement d'Opal bêta 2.0
- lire l'interview de John Newton, le fondateur d'Alfresco

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close