L'outsourcing anglo-saxon lorgne vers l'Egypte

L'Egypte vient d'être distingué par L'European Outsourcing Association et la National Outsourcing Association (une organisation anglaise) comme la destination de l'année pour l'externalisation.

L'Egypte vient d'être distingué par L'European Outsourcing Association et la National Outsourcing Association (une organisation anglaise) comme la destination de l'année pour l'externalisation. La Grande-Bretagne trouve là un pays à la fois proche et anglophone : un neashore à l'anglaise en somme.

"Les membres du jury ont décerné cette distinction à l’Égypte – qui devance ainsi des pays concurrents comme les Philippines ou la Roumanie – en raison de ses capacités linguistiques, de la jeunesse de sa population et des investissements de plus en plus nombreux qu’elle consacre aux activités de sous-traitance internationale", explique l'Itida, l’agence égyptienne pour le développement du secteur des technologies de l’information, dans un communiqué. Vodafone, Wipro, Satyam, IBM ou encore Microsoft sont déjà présents dans le pays.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close