Mozilla lève le voile sur Fennec, son navigateur web mobile

Mozilla a annoncé hier le lancement de la première version alpha de son navigateur mobile Fennec.

Mozilla a annoncé hier le lancement de la première version alpha de son navigateur mobile Fennec. Cette mouture du navigateur libre pour téléphones, PDA et tablettes s'appuie sur des versions optimisées pour les mobiles du moteur de rendu Gecko (avec notamment de multiples optimisations du code pour les plates-formes à base de processeurs ARM) et du moteur JavaScript de FireFox.

Fennec dispose d'une interface à même de tirer parti des écrans tactiles avec une utilisations de gestes à la « iPhone » . Par exemple, un geste du doigt vers la droite révèle une liste visuelle des onglets ouverts - voir notre capture d'écran ci-dessous -, tandis qu'un geste vers la gauche révèle les outils de navigation (page précédente, favoris...)

Le navigateur mobile Fennec

Cette première version alpha de Fennec n'est officiellement disponible que pour les tablettes Internet N800 et N810 de Nokia. Ces dernières s'appuient sur une version maison de Linux baptisée Maemo et disposent déjà d'une implémentation mobile de Mozilla réalisée par Nokia et baptisée MicroB. Les premiers tests montrent que Fennec est considérablement plus performant que MicroB.

Mozilla travaille aussi sur un portage de Fennec pour la plate-forme Windows Mobile, mais ce portage est loin d'être achevé. Fennec pour Maemo est disponible en téléchargement sur le site de Mozilla. Notons pour terminer que Mozilla fournit aussi des versions pour Mac OS X, Windows et Linux, afin de permettre aux développeurs de travailler sur des extensions au navigateur mobile.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close