Jobs encore enterré, la SEC enquête

Le gendarme de la bourse américaine (la SEC) a décidé d'ouvrir une enquête après la dégringolade du titre d'Apple, chute qui a fait suite à la publication sur le site ireport.

Le gendarme de la bourse américaine (la SEC) a décidé d'ouvrir une enquête après la dégringolade du titre d'Apple, chute qui a fait suite à la publication sur le site ireport.com (un site de CNN dont le contenu est publié par les internautes) d'un article mentionnant que Steve Jobs avait été hospitalisé dans un état critique après une crise cardiaque. Si l'information a rapidement été dementie par la firme, le titre de la société est vite passé sous la barre des 100 $. La SEC cherche à savoir si la rédaction et la publication de cet article ont été réalisées dans le seul but de faire chuter l'action du groupe.

L'état de santé de Steve Jobs, patron d'Apple, est au centre de toutes les préoccupations depuis qu'il est apparu amaigri lors du dernier grand raout Apple. D'autant qu'en 2004, Jobs avait annoncé au monde entier être atteint d'un cancer.
En août, Bloomberg avait publié par accident la nécrologie du PDG. Ce qui avait alors poussé les investisseurs à réfléchir sur l'avenir du groupe et à l'héritage Jobs.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close