Les brevets d’Alcatel contestés par Microsoft sont rejetés par l’administration américaine

Deux brevets déposés par Alcatel-Lucent et contestés par Microsoft viennent d’être retoqués par l’ US Patent and Trademark Office, l’administration américaine en charge du sujet.

Deux brevets déposés par Alcatel-Lucent et contestés par Microsoft viennent d’être retoqués par l’ US Patent and Trademark Office, l’administration américaine en charge du sujet. Tout l'inverse d'une décision de Jusitice rendue en avril dernier et depuis confirmée en appel...

La paternité de ces brevets – ou tout du moins la propriété intellectuelle de ces technologies concernant la mise à jour d’agenda - avait alors été donnée à Alcatel par un tribunal de San Diego (Californie) il y a tout juste un an. Le juge avait alors condamné Microsoft à verser 367,4 millions de dollars à Alcatel-Lucent pour avoir indûment violé ces brevets. Mais Microsoft conteste depuis ce jugement - pourtant confirmé en appel. La décision de l’US Patent and Trademark Office apporte donc de l'eau au moulin de l'éditeur... et relance la polémique. Alcatel-Lucent prévoit en effet de faire à son tour appel de la décision de l’administration.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close