IBM réduit les besoins en stockage des postes virtualisés

IBM vient de profiter de VMWorld, qui se déroule actuellement à Las Vegas, pour présenter Virtual Storage Optimizer (VSO), une technologie qui doit permettre de réduire significativement les besoins en espace de stockage pour les images de postes de travail virtuels en architecture VDI (virtual desktop infrastructure).

IBM vient de profiter de VMWorld, qui se déroule actuellement à Las Vegas, pour présenter Virtual Storage Optimizer (VSO), une technologie qui doit permettre de réduire significativement les besoins en espace de stockage pour les images de postes de travail virtuels en architecture VDI (virtual desktop infrastructure).

VSO s’appuie sur des algorithmes développés par IBM Research et exploite les fonctions de snapshot des outils VDI de VMWare pour procéder d’une manière comparable à une sauvegarde incrémentale : une image principale est créée et sauvegardée, puis seules les modifications apportées à cette image sont stockées. Il ne s’agit donc plus de sauvegarder une image unique par poste de travail virtualisé, mais le différentiel entre chaque poste de travail virtuel et l’image « maître ».

Au passage, VSO doit aussi permettre d’améliorer les performances des environnements VDI, notamment pour le provisionnement et le déploiement. Dans un communiqué, IBM revendique par exemple un gain de temps de l’ordre de 75 % pour la création et le déploiement de nouvelles machines virtuelles.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close