Virtualisation des postes de travail : IBM lance IBM Virtual Desktop for Smart Business

Big Blue a choisi de poursuivre sa collaboration avec Virtual Bridges pour proposer une solution de virtualisation de postes de travail Linux et Windows concurrente de celles de Citrix, Microsoft, Oracle et VMware.

Dans la foulée de son Virtual Desktop for Linux, lancé en fin 2008, IBM a dévoilé cette semaine une nouvelle offre logicielle de virtualisation de postes de travail baptisée IBM Virtual Desktop for Smart Business destinée cette fois-ci aux postes de travail Windows et Linux. Cette offre, qui se présente comme une alternative aux solutions de Citrix, Microsoft, VMware ou Oracle, s'appuie sur la technologie VERDE de Virtual Bridges. Comme XenDesktop ou VMware View, elle permet de centraliser l'exécution des environnements de travail des utilisateurs sur des machines virtuelles fonctionnant sur une ferme de serveurs, l'affichage étant déporté via un choix multiple de protocoles de déport d'écran (Spice de Red Hat, RDP de Microsoft ou NX de Nomachine).

Au coeur de la solution de Big Blue figure l'hyperviseur linux VERDE de Virtual Bridges, basé sur KVM. Cet hyperviseur a été spécifiquement optimisé pour l'exécution de machines virtuelles hébergeant des postes de travail. Il supporte par exemple le cache local des I/O sur un disque SSD pour minimiser l'impact des tempêtes de démarrage (le phénomène caractéristique qui veut que la plupart des salariés se connectent à la même heure le matin) sur les performances. De même, il intègre une technologie d'image partagée, qui permet à de multiples postes de partager la même image maîtresse de VM. VERDE permet aussi selon son éditeur de constituer un cluster pouvant contenir jusqu'à 10 000 serveurs. Le stockage peut être de type SAN ou NAS mais aussi de type partagé, VERDE supportant les systèmes de fichiers en cluster de type GFS ou GPFS (IBM). Selon Big Blue, un serveur intel bi-processeur récent peut héberger jusqu'à 200 postes de travail.
verde

La solution VDI de Virtual Bridges, au coeur de l'offre IBM Virtual Desktop

La solution IBM Virtual Desktop for Smart Business est disponible immédiatement via le réseau de revendeurs IBM au prix de 150 $ par poste, un prix à comparer aux 95 $ de l'édition VDI de XenDesktop ou aux 225$ par poste de l'édition entreprise (qui ajoute la virtualisation d'application avec XenApp, le streaming de VHD, le support de l'hyperviseur local XenClient...). Comme chez les concurrents, ces prix n'incluent bien sûr pas les licences des OS Microsoft, ni celles nécessaires pour leur exécution en mode VDI (licence VDA).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close