Le futur d’Office : tactile et orienté services en ligne

En retard sur la mobilité et sur la recherche en ligne Microsoft se doit d’assurer sur ses fondamentaux. Et notamment Office. La prochaine mouture de la suite bureautique de l’éditeur se veut résolument en phase avec les grandes tendances en termes d’usage et met en avant le multi-accès PC / tablettes et l’intégration de services en ligne avec un store dédié et une bibliothèque d’Apps qui pourrait prendre de l’ampleur.

Steve Ballmer ou l’art de l’annonce… Alors que la présentation du nouvel Office était attendue la semaine passée à l’occasion de la grand-messe partenaires annuelle de Microsoft elle est finalement intervenue lundi à l’occasion d’un show du numéro un du groupe.

Steve Ballmer a présenté lui-même cette Customer Preview – version non finalisée mais bien avancée – du futur d’Office avec l’ensemble du vocabulaire à la mode en matière de bureautique mais pas que… Le prochain Office sera donc plus social et collaboratif, intégrera des services de cloud computing et des fonctions tactiles qui le rende mixte : PC et tablettes. Un mouvement inéluctable tant les tablettes sont en train de prendre des parts de marché au PC, notamment sur le segment grand public. Du coup Office sera tout à la fois PC et tablette, ARM et x86.

C’est d’ailleurs en mode tactile que Steve Ballmer a fait l’essentiel de sa présentation avec une approche très ouverte en terme d’usage avec clavier, toucher, stylet, souris etc…

Côté cloud computing le prochain Office poussera un peu plus loin l’intégration de services en ligne avec la possibilité notamment de stocker/sauvegarder par défaut l’ensemble des documents produits à partir de la suite sur SkyDrive, le service de stockage en ligne de Microsoft, disponible via un compte Windows Live.

Une future plate-forme bureautique pour demeurer incontournable

Mais au-delà des fonctions bureautiques, c’est peut-être l’approche plate-forme qui est en train de modifier radicalement Office. A termes on pourrait voir émerger de nombreuses apps accessibles via un nouveau Store 100% consacré à Office et susceptible d’accueillir toute forme d’applications permettant l’enrichissement de documents Excel, word ou encore Outlook avec une approche ouverte aux programmes HTML5, en Javascript ou en .Net. Plus d’une vingtaine d’applications sont déjà disponibles pour ce futur Office permettant la connexion à Bing – moteur de recherche de Microsoft intégrant des fonctions de géolocalisation par exemple – ou encore aux différents réseaux sociaux. 

Si aucun agenda précis n'a été dévoilé sur les suites de l'opération ni aucun élément de tarifs indiqué Steve Ballmer a visiblement souhaité faire passer un message avec cette Customer Preview : faute de pouvoir rester un grand "tout" sur l'un de ses produits phares Microsoft a décidé de faire d'Office un centre névralgique pour toute activité bureautique à venir.

Pour approfondir sur Bureautique

- ANNONCES GOOGLE

Close