Business Intelligence : SAP se tourne résolument vers l’analyse prédictive

Acteur global du décisionnel, SAP ajoute une corde à son arc avec Predictive Analysis, application supplémentaire au portefeuille de l’éditeur, résolument orientée analyse prédictive en essayant d’apporter le savoir-faire métier et la puissance du In-Memory à un segment jusqu’alors apanage des statisticiens.

Avec SAP Business Objects Predictive Analysis dans les starting blocks – annoncée en avril, la solution est aujourd’hui en ramp-up chez quelques clients partenaires – SAP fait un pas important vers la BI du futur à tout point de vue. Si le décisionnel traditionnel – statique et relationnel - permet l’observation des données pour comprendre se qui s’est passé ou est en train de se passer, l’analyse prédictive propose d’entrer de plein pied dans la prospective, explique Abdourahmane Faye, expert BI chez l’éditeur pour la zone Emea.

Une dimension qui dépasse la simple analyse pour proposer, sur la base de modèles et d’algorithmes statistiques, une vision du futur à même d’affiner la prise de décision. Et selon Abdourahmane Faye « à ce niveau nous sommes vraiment au tout début de la capacité à industrialiser cet aspect prospectif ». Un point travaillé depuis de nombreuses années, cependant, dans l’environnement SAP, mais dont le développement s’est avéré récemment essentiel à la faveur de deux événements : le besoin de prendre plus d’avance sur la concurrence - SAP est l’un des deux seuls acteurs couvrant l’ensemble du spectre du décisionnel dans un marché par ailleurs assez morcelé – et s’émanciper de la relation technologique avec SPSS, acteur historique de l’informatique statistique et partenaire privilégié jusqu’à sont rachat à l’été 2009 par IBM.

SAP a donc cherché sa propre voie avec une volonté forte dès le départ de s’orienter vers les métiers et le choix de sortir des fonctionnalités proches du datamining - propres aux purs statisticiens - pour ouvrir des perspectives vers les cadres métiers de l’entreprise.

BusinessObjects Predictive Analysis permet ainsi d’appliquer toute une série de fonctions prédictives très opérationnelles comme, par exemple, l'établissement d'une relation entre d’anciennes ventes et les coûts associés, et ce que sera l'impact de leurs évolutions sur les performances de l’entreprise dans le futur. Et comment ces prévisions s’alignent globalement sur les objectifs de l’entreprise. L’application permet également de mieux comprendre les tendances commerciales et d’en établir des corrélations à partir des données, afin de réaliser des ventes additionnelles ou croisées.

Avec cette approche résolument orientée métier, les entreprises peuvent concentrer leurs efforts sur les indicateurs clés, tels que les ventes et le marketing. Ce qui permet de générer davantage de revenus en se focalisant plus sur les clients les plus enclins à acheter.

Par ailleurs, SAP a associé Predictive Analysis à son cycle d’innovation autour d’Hana, sa plate-forme in-memory. Combinée à Hana, l’application permet ainsi de réaliser des opérations d’analyse prévisionnelle sur de grands volumes de données dans des timing quasi temps-réel. Hana intègre ainsi des librairies de fonctions prédictives avec le stockage des procédures et l’exécution en son sein de requête de datamining. Par ailleurs, Hana intègre R – ce qui devrait rapidement être le cas de Predictive Analysis – langage de programmation open source développé pour les statisticiens et permettant le support de centaines d’algorithmes supplémentaires.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close