SAP Forum : SAP laisse entrevoir la convergence future entre Sybase ASE et HANA

A l'occasion de son forum utilisateurs parisien, SAP a laissé entrevoir les bénéfices de la convergence en cours de Sybase ASE et SAP HANA en une plate-forme unique de gestion de données. Un futur qui permettra de combiner transactionnel et analytique en temps réel sur une plate-forme commune

À l’occasion du SAP Forum qui se tenait à Paris à la fin du mois de mai, SAP a fait le point sur les travaux d’intégration en cours entre ses deux plates-formes de gestion de bases de données, Sybase ASE et SAP HANA. L’éditeur entend faire converger ses deux plates-formes pour les unifier au sein d’une plate-forme de stockage et de gestion de données uniques, baptisée SAP Real-Time Data Platform. L’idée est de couvrir la totalité de la problématique du stockage de données, avec une plate-forme commune et des API communes pour permettre aux applications de tirer tous les bénéfices de cette plate-forme et de cette vision de la donnée.

« On n’en est pas encore là mais l'intégration est déjà bien avancée », comme l'explique Frédéric Grossi, un expert base de données de Sybase France. « Imaginez par exemple un entrepôt de données qui nécessite de grands volumes de données sans avoir pour autant avoir besoin de temps réel et bien ces données seront stockées dans Sybase. Par contre dès que j’aurai besoin de temps réel, ces données seront basculées dans HANA ».

Vers une plate-forme de données unique

 real time data platform
Architecture de la future plate-forme de données temps réel imaginée par SAP

L’objectif selon l'éditeur toutefois est d'aboutir à une plate-forme unique et de créer tous les mécanismes d’abstraction entre cette plate-forme et les applications pour proposer des services de données accessibles depuis les applications. Il s’agit d’unifier le stockage, la gestion du cycle de vie des données pour les mettre à disposition des applications. « On est aujourd’hui à environ 85% de cet objectif et à horizon 2014, on aura achevé ce travail. SAP disposera alors de la plate-forme de gestion de données la plus complète du marché » affirme Frédéric Grossi.

Pourquoi SAP met-il autant l’accent sur HANA ? D'une part, la plate-forme est radicalement différente des offres concurrentes et offre à SAP une opportunité d'affronter Oracle avec une innovation réellement disruptive, plutôt que de se battre sur l'habituel argument performance/prix avec Sybase (nous y reviendrons un peu plus loin, N.D.L.R.). L'un des avantages inhérents à la technologie d'HANA est son aptitude à la réalisation de traitements analytiques en temps réel (ou en quasi-temps réel selon les quantités de données à traiter). D'autre part, SAP estime avoir accumulé une certaine avance en entamant très tôt ses travaux sur les bases in-memory. HANA a été pensé dès le départ pour un fonctionnement en mémoire et ses algorithmes de gestion de données sont optimisés pour le fonctionnement en mémoire - notamment pour ce qui concerne la gestion de l'atomicité des transactions -, contrairement à un SGBD traditionnel qui se verrait attribuer une très grande quantité de mémoire sur un serveur. Selon l’éditeur, l’avènement de HANA est désormais possible car la mémoire est de moins en moins chère - ce qui ne veut toutefois pas dire qu’elle est abordable. L’éditeur veille donc a en optimiser l’usage. Le choix du stockage en colonnes s’explique ainsi en partie par le fait que cette technologie se prête très efficacement à la compression de données (et donc à la réduction de l'espace occupé).

En attendant la convergence, SAP met en avant l'intégration entre Sybase ASE et HANA

Pour Frédéric Grossi, le couple SAP HANA + Sybase ASE constitue aujourd’hui une plate-forme complète capable d’adresser toutes les problématiques de stockage de données. « Notre objectif à trois ans est d’intégrer les fonctions des deux produits afin de fournir une appliance unifiée de gestion de données. Tout ce que l’on peut faire dans ASE pourra être à terme réalisé dans HANA. Déjà, on peut répliquer les transactions d’ASE vers ANA. Cela permet, par exemple, de faire le transactionnel sur ASE et l’analytique sur HANA. À l’avenir, on pourra intégrer ASE dans le paysage de SAP HANA. On pourra répliquer les données, les archiver. Selon SAP, Tous ces travaux sont en cours et devraient produire des fruits rapidement. L’éditeur n’a pas fourni de dates mais l’intégration devrait s’effectuer tout au long de 2013 et 2014 ».

  ase hana
Intégration actuelle entre Sybase ASE et HANA dans le cadre de l'exploitation
d'applications SAP (ici SAP Business Suite).

Pourrait-on dès maintenant faire fonctionner les applications SAP sur HANA ? Pas actuellement, nous a répondu l’éditeur. SAP continue à inciter ses clients à choisir Sybase ASE pour leurs déploiements SAP (en lieu et place d’Oracle, DB2 ou SQL Server). Des benchmarks de SAP ERP déployé sur un SGBD Sybase seront publiés prochainement mais en attendant, la promesse de l’éditeur est qu’il garantit une performance équivalente à un coût très inférieur à celui d’un déploiement sur Oracle SGBD.

SAP ERP sur HANA, sans doute en 2013

Répondant à la question d’un utilisateur durant la session portant sur HANA et ASE, l’éditeur a convenu qu’il y a encore du travail à réaliser pour faire de l’OLTP massif sur HANA, mais « SAP ERP entrera en phase de test sur la base de données in-memory de l’éditeur en fin d’année. SAP espère certifier cette solution pour une utilisation en production dans le courant 2013 ». En attendant, il est déjà possible de répliquer en temps réel l’ensemble des transactions effectuées sur une base Sybase ASE dans HANA via les outils de réplication de Sybase (Replication Server). Notons que ce même Replication Server peut aussi répliquer vers un second SGBD Sybase ASE ou vers d’autres bases comme DB2…

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close