Manpower : deux rachats pour accélérer dans les services IT en France

Après le rachat de Proservia, le groupe Manpower affute sa stratégie tournée vers le marché des SSII en France et rachète Damilo Consulting ainsi que deux activités de Segula Technologies. Une façon pour le groupe de renforcer ses deux pôles de compétences dans la fourniture d’expertise et dans l’infogérance.

Après être entré sur le marché des services IT avec le rachat de Proservia en 2011, le groupe Manpower, spécialiste du travail temporaire, a décidé de passer à la phase 2 de sa stratégie de conquête du marché des SSII. A la clé, les acquisitions de Damilo Consulting et des activités infogérance et de conseil de Segula Technologies. Des opérations en ligne avec l'ambition du groupe de se diversifier et de se développer dans des services informatiques, complémentaires de son métier historique.

Manpowergroup est présent sur le marché des services IT français via deux marques. La première, Experis IT, est une marque mondiale dont le métier se focalise sur le recrutement avancé et la fourniture d’expertise IT. Le recrutement compte aujourd’hui pour 10 à 15 % des activités, le reste étant dédié à la fourniture d‘experts sur des domaines ciblés, comme la virtualisation ou la sauvergarde, résume Alain Roumilhac, directeur général de ManpowerGroup Solutions et d'Experis. La seconde marque, ManpowerGroup Solutions-Proservia, dispose d'une expertise dans l’infogérance. Cette activité est notamment née du rachat de Proservia. «Il s’agit ici de fournir des ressources dans le cadre de contrats de services», souligne Alain Roumilhac.

Ces deux rachats viennent ainsi nourrir cette stratégie, commente-t-il, et marquent la volonté du spécialiste du travail temporaire d'investir sur ce terrain. Sans toutefois chiffrer publiquement le montant des transactions - «elles sont dans le prix du marché».

Damilo Consulting, dont le rachat porte sur le groupe et ses filiales canadienne et belge, rejoindra logiquement les activités d'Experis IT. «Une fusion est à attendre d’ici 9 à 12 mois», souligne ainsi Alain Roumilhac. Damilo, et ses quelque 510 employés, rejoindront de leur côté les équipes de Manpower et étofferont leurs compétences en développement et conseil, coeur de métier de cette société de Neuilly sur Seine. Celle-ci a réalisé un chiffre d’affaires de 42 millions d’euros en 2011. Les activités rachetées à Segula Technologies portent quant à elles sur l’infogérance et le conseil. «Des activités informatiques dont Segula cherchait à se séparer pour se recentrer sur l’ingénierie», commente Alain Roumilhac. Ces activités qui affichent un CA de 7 millions d’euros (pour 80 employés) seront intégrées à Proservia, ajoute-t-il, et ce, afin de se créer un fond de commerce en infogérance.

Evidemment, pour Alain Roumilhac, les perspectives de ces deux marques de Manpowergroup sont au beau fixe, au regard d’un marché des services IT français de plus de 25 milliards d’euros en 2010 (Source Pierre Audoin Consultant). Si les activités SSII du groupe affichent un revenu de 45 millions d’euros ce semestre, Alain Roumilhac anticipe une croissance continue pour atteindre, à l'horizon 2015, un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros, répartis de façon équilibrée entre les deux activités Proservia et Experis IT, note-t-il.

Crise ? Quelle crise ? «Proservia connait actuellement une croissance à deux chiffres. Nous sommes raisonnablement optimistes et, de par notre cour de métier, nous avons une grande sensibilité à la conjoncture," soutient-il. "Mais aujourd’hui nous sommes dans une dynamique positive.» Une affirmation un peu moins nuancée que le propos d'Adecco, également spécialiste du travail temporaire ayant investi les services IT en posant sa marque Modis sur le marché des SSII en France.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close