L’échange local d’informations, terreau du développement de l’innovation

Pour Alain Rousset, chargé de la réflexion sur l’industrie et les PME au sein de l’équipe de François Hollande, JobiJoba, le moteur de recherche vertical spécialisé dans l’emploi qui fait ses gammes dans la région bordelaise, est un exemple à suivre tant du point de vue des services qu’il propose que du mode de développement qu’il induit fondé sur l’enracinement local, l’innovation et la recherche de synergies.

roussetEn visite il y a quelques jours à Pessac où quelques start-up se développent à l’abris de Bordeaux Unitec, la technopôle universitaire du campus bordelais, Alain Rousset, Président socialiste du Conseil régional d’Aquitaine et surtout depuis quelques mois déjà, chargé de la thématique production et industrie dans l’équipe de François Hollande, est revenu sur l’un des axes du développement des industries technologiques : « le développement de clusters très locaux et les synergies sur les territoires concernés ». En clair, dans les années à venir, il faudra « rapprocher les français des entrepreneurs pour faciliter leurs investissements et, au-delà des institutions financières qui doivent jouer leur rôle, il faut que les gens puissent suivre la vie des entreprises dans lesquelles ils investissent ». Une vision qu’approuve tant JobiJoba que Widmee, deux jeunes pousses bordelaises issues d’Unitec et qui expliquent que le plus dur est bien de trouver des investisseurs au début du projet, en phase d’amorçage sur des montants inférieurs à 500 000 €.

Ces difficultés endémiques de financement à l’allumage n’ont pas empêché JobiJoba, moteur de recherche vertical spécialisé dans la recherche d’emploi qui a vu le jour en 2007 sous l’égide de Thomas Allaire et François Goube, est en pleine expansion et se décline désormais à l’international fort d’accords avec les principaux jobs-board français et internationaux – au total 350 sites emplois sont référencés - qui voient d’un bon œil l’émergence de services en ligne à haute teneur technologique capable d’orienter une audience toujours plus ciblée, notamment concernant les postes d’informaticiens. La force du moteur de JobiJoba, qui ambitionne de dépasser le million d’euros de chiffre d’affaires en 2012, repose dans ses fonctions de géolocalisation.

Un outil qui séduit particulièrement Alain Rousset qui voit dans JobiJoba « l’outil numérique idéal pour ce nous souhaitons mettre en œuvre dans la région Aquitaine en matière d’emploi. En matière de recrutement il faut un centre de convergence de l’information. A terme il faudrait également doubler avec un axe formation».

Voisine de JobiJoba sur le site de Pessac, Widmee, fondé en 2009 par le trio local composé de Philippe Bourhis, Frédéric Boy et Matthieu Villeneuve, s’est fait une spécialité de proposer des outils mobiles destinés au secteur bancaire. Entre autres applications, elle souhaite proposer, pour le compte du Crédit Agricole, une application mobile générant des informations ultra locales afin d’aider ceux qui cherchent à s’installer dans un quartier à faire leur choix en fonction des services implantés dans  celui-ci. Toujours très intéressé par les projets innovants, Alain Rousset imagine déjà une application similaire pour aider les PME – au cœur de sa réflexion dans le cadre de la campagne actuelle – à choisir le site le plus en phase avec leurs besoins pour s’installer. Et d’insister pour conclure sur son approche en cluster local : « le développement industriel, c’est de la connaissance, du réseau et de la coopération et ça ne peut vraiment exister de manière réaliste qu’à l’échelle régionale. Dans le développement de l’innovation, il ne faut pas penser qu’il n’y a que des problèmes de financement, l’optimisation du partage de l’information et des échanges est également prépondérant ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close