odriography - Fotolia

PebsCo Bretagne et Waycom : les Data Centers régionaux français ont le vent en poupe

On ne parle pas souvent d'eux. Pourtant ils existent. Et ils se portent bien. Les Clouds et hébergeurs régionaux locaux montent en puissance. Comme en témoigne l'actualité de Pebsco à Brest et de Waycom à Bordeaux.

Face aux quatre ou cinq « faiseurs de marché » américains, multinationaux, ces acteurs français de tailles beaucoup plus modestes - à la forte implantation locale - séduisent de plus en plus les entreprises.

Les facteurs qui expliquent cette popularité grandissante sont nombreux.

On peut évoquer la proximité géographique avec le fournisseur IT et son datacenter (idéal pour tirer une fibre), le contact humain direct avec le support ou les commerciaux (et donc leurs réactivités), le constat de plus en plus courant qu'une PME française - même grosse - n'est qu'un numéro dans les portefeuilles clients des multinationales du Clouds (alors qu'elles peuvent être un client premium chez ces acteurs locaux), ou encore la possibilité d'un accès direct physique au Data Center du fournisseur (ce qui rassure les décideurs au moment de remplacer leurs salles des machines vieillissantes). Sans oublier le RGPD.

Deux actualités témoignent cette semaine de ce mouvement dont on parle peu.

A Brest, le très local PebsCo Bretagne (qui cible les entreprises du Finistère) a augmenté son capital ce mardi (après un tour de table de 300 K€) pour diminuer de 30 à 40 % les coûts de bande passante des clients de son Data Center pour l'hébergement de serveurs en colocation, Hermine. Ses actionnaires et partenaires ont investi 2,4 millions € dans cette infrastructure « éco-responsable ». On est bien loin des sommes en milliards des Oracle et autres Microsoft. Mais la demande semble là, ce qui a convaincu le Crédit Agricole d'investir dans le projet qui en est à ses premiers pas, mais qui compte déjà une vingtaine de clients dans la pointe bretonne.

Plus gros et plus « régional » que « local », l'hébergeur Waycom (18M€ de CA, 120 employés et 4.400 serveurs) a réinstallé son agence bordelaise dans le centre ville (dans le nouveau quartier numérique) et va embaucher une dizaine de collaborateurs pour répondre à la demande de plus en plus forte des clients aquitains.

« D'autres agences devraient suivre », nous explique un porte-parole de la société, confirmant la dynamique positive de ces acteurs.

Waycom possède quatre Datacenters en France (et bientôt quatre) : trois en région parisienne, un à Bordeaux, et un en cours de négociation dans le Nord. Ce spécialiste du Cloud possède plusieurs points de contacts en Europe (Londres, Amsterdam, Frankfort, Milan, Madrid, Bruxelles, Lyon) et dans le monde (NYC et Hong-Kong) qui renvoient sur ces datacenters régionaux.

Parmi les autres acteurs locaux français (Cloud, hébergeurs et infogérants) - qui n'ont donc pas que des vues purement régionales comme le montre Waycom - citons Cheops (Bordeaux), Gosis (Mande), Jaguar Networks (Marseille), ASP Serveur (La Ciotat) ou encore Maxnode DCforData (en Rhones Alpes). Tous surfent sur la vague des besoins « à taille humaine » d’un très grand nombre d’entreprises françaises.

Pour approfondir sur Fournisseurs Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close