Serveurs Unix : IBM double le nombre de coeurs de ses Power de milieu de gamme

Big Blue a annoncé mardi l'arrivée prochaine de nouveaux Power 570 capables d'accueillir deux fois plus de coeurs processeurs Power6 que les modèles actuels. En dopant ainsi son serveur phare de milieu de gamme, IBM riposte au récent lancement par Sun de ses puces quadri-coeurs Sparc64.

power 570 4nodesIBM a refondu mardi son offre Unix en annonçant le doublement du nombre de coeurs processeurs sur son système de milieu de gamme phare, le Power 570 et en annonçant un nouveau système de milieu de gamme économique, le Power 560. 

Comme son prédecesseur, le "nouveau" Power 570, est un système modulaire que les entreprises peuvent assembler en empilant de 1 à quatre noeuds serveurs reliés par un bus d'interconnexion rapide (une architeccture assez similaire à celle retenue par NEC et Unisys pour leur dernier serveur Xeon, ou à celle qu'a conçue IBM pour ses grands serveurs x86). Chaque noeud accueille deux cartes processeurs Power6.

Avec l'annonce d'hier, ces cartes existent désormais en version 2 coeurs à 3,5, 4,2, 4,4, 4,7 ou 5.0 GHz - les fréquences de 4,4 et 5 GHz sont nouvelles sur le Power 570- et en version 4 coeurs à 4,2 GHz. Dans la pratique, cela signifie qu'une entreprise qui achète un Power 570 et l'équipe de 4 noeuds serveurs chacun doté de 2 cartes quadri-coeurs peut assembler un système Power 570 à 32 coeurs. 

Des performances qui approchent celles des systèmes haut de gamme

Un Power 570 configuré avec 32 coeurs à 4,2 GHz obtient ainsi un résultat de 832 SpecInt_Rate2006, soit 74% de plus qu'une machine configurée avec 16 coeurs à 4,7 GHz ou 53% de mieux que le même serveurs équipé de 16 coeurs à 5 GHz. A titre de comparaison, un Power 595 équipé de 64 coeurs à 4,2 GHz obtient une note de 1650 SpecInt_Rate2006. Selon IBM, un Power 570 à 32 coeurs affiche un index relatif de performance de 193,25 contre 266,51 pour un Power 595 équipé du même nombre de coeurs à 4,2 GHz.

power 570

Le Power 595 conserve donc l'avantage du fait de la supériorité de son architecture système qui permet une bien meilleure bande passante interne. Mais il y a de fortes chances pour que le Power 570 offre un ratio prix/performances bien plus avantageux que le haut de gamme de Big Blue. Il faudra toutefois attendre la tarification définitive pour se prononcer. On notera néanmoins avec intérêt que contrairement à ses concurrents comme HP ou Sun, IBM n'a pas utilisé une puce quadri-coeur pour accroître les performance de ses machines. Il a tout simplement eu recours à l'astuce de modules bi-processeurs, comme HP l'avait fait autrefois, avant le lancement de l'Itanium Montecito.

Cette approche a toutefois un inconvénient, celui d'accroitre sensiblement la consommation du serveur. Là encore, il faudra attendre que le constructeur communique en détail sur la consommation du p570 pour se faire une idée de l'impact du doublement des coeurs sur le rapport performances par watt. Il sera aussi très intéressant de voir comment le nouveau Power 570 se compare au Sun Sparc Entreprise 8000 à 64 coeurs, son concurrent direct du point de vue des performances. 

PowerVM : IBM reprend les recettes d'optimisation de la mémoire de VMware

L'autre nouveauté de l'annonce IBM est l'arrivée dans la gamme Power du Power 560 Express, une machine dont l'architecture modulaire reprend le principe du 570 mais qui est limitée à deux noeuds maximum. Configuré à plein, le Power 560 Express peut accueillir jusqu'à 16 coeurs processeurs à 3,6 GHz, ce qui devrait lui donner des performances décentes sans toutefois lui permettre de cannibaliser les ventes du plus lucratif Power 570.

En plus de ces annonces matérielles, IBM annonce notamment une version beta de son hyperviseur PowerVM doté de fonctions de surallocation de la mémoire, une fonction qu'IBM appelle Active Memory Sharing et dont les bénéfices sont similaires aux techniques de "memory Ballooning" de VMware ESX Server. Dans la pratique, la technologie permet à l'hyperviseur de mutualiser la mémoire entre les différentes partitions, et donc d'économiser la mémoire par rapport aux techniques traditionnelles qui dédient une capacité mémoire réservée à chaque partition. 

Le Power 560 et le Power 570 à 32 coeurs seront disponibles dès le 21 novembre.

Pour approfondir sur Unix (Risc et Itanium)

- ANNONCES GOOGLE

Close