HP conforte son portefeuille de solutions de virtualisation

HP a regroupé hier plusieurs annonces autour de la virtualisation. Le constructeur californien a notamment présenté une nouvelle lame serveur optimisée pour accueillir les principaux hyperviseurs du marché ainsi que quatre nouveaux terminaux légers adaptés aux solutions de virtualisation d'applications ou de postes clients. HP a également rafraîchi son offre d'outils d'administration des environnements virtuels.

A 10 jours de Vmworld 2008, les annonces des grands du secteur autour de la virtualisation se multiplient. Hier, HP a annoncé simultanément le lancement d'un serveur  lames optimisé pour les applications virtualisées, de quatre nouveaux clients légers et d'une nouvelle mouture de son logiciel VDI, pour la virtualisation de postes clients. Le constructeur de Palo Alto a également annoncé une mise à jour de ses applications de gestion des services IT (ITSM) et de Business Service Management (BSM) ainsi qu'une version mise à jour de son environnement virtuel pour serveurs Unix, VSE. 

Une offre matérielle refondue

hpproliantbl495cg5La première annonce d'HP concerne le lancement du serveur lame ProLiant BL495C, une lame serveur bi-Opteron 2300 (quadri-cœur), dont les caractéristiques en mémoire et en entrées/sorties ont été optimisées pour accueillir un hyperviseur . La lame a ainsi une capacité mémoire maximale de 128 Go (16 slots DIMM) et dispose de deux interfaces 10Gbit Ethernet intégrées. Afin d'optimiser la bande passante mémoire, HP a également fait usage de deux liens hypertransport entre les deux puces Opteron, au lieu d'un seul dans la plupart des serveurs bi-processeurs. Selon la firme, la lame Proliant BL495C peut accueillir deux disques durs standards ou deux disques SSD Flash. Elle peut être préconfigurée avec la plupart des hyperviseurs du marché dont VMware ESX Server, Citrix XenServer, Oracle VM ou Hyper-V . Dans le cadre de l'offre iVirtualisation, ESXi et XenServer bénéficie d'un support particulier qui permet un déploiement simplifié et une intégration avancée avec les outils d'administration intégrés au serveur dont la console d'administration. La lame devrait être vendue dès a mi-septembre à partir de 2450 $. Il est à noter qu'HP n'est pas le premier à réfléchir à l'optimisation de ses machines pour la virtualisation. Sun a ouvert le bal avec certains de ses serveurs racks en travaillant sur des axes similaires à ceux d'HP (plus de mémoire et le support du 10Gbit Ethernet). Dell, de son côté à surtout dopé la capacité mémoire. 

HP annonce aussi le lancement de quatre nouveaux clients légers pour le mois d'octobre. Deux d'entre eux, les HP t5145 Thin Client et HP t5545 Thin Client utilisent le système d'exploitation maison (HP ThinConnect) tandis que le HP t5540 Thin Clients'appuie sur Windows CE et que  le HP t5630 Thin Client s'appuie sur Windows XP Embedded. 

En complément de ces terminaux, HP étend son offre de virtualisation de postes clients, HP VDI, en ajoutant la compatibilité avec l'offre Citrix XenDesktop. XenDesktop peut être déployé sur l'hyperviseur de Citrix, XenServer ou sur Hyper-V.

Une offre d'administration renforcée

Séparèment, HP travaille aussi son portefeuille d'outils de gestion de la virtualisation. En améliorant les capacités d'administration des environnements virtuels d'HP Operations Center, HP Business Availability Center, HP Network Management Center et HP Service Management Center. 

HP Operations Agent, HP Performance Agent et HP SiteScope héritent aussi de capacités d'administration natives des principaux hyperviseurs du marché et peuvent recueillir des informations directement depuis les hyperviseurs. Notons pour terminer  qu'HP annonce une collaboration avec Red Hat qui devrait lui permettre de supporter prochainement les capacités de virtualisation des solutions serveurs de l'éditeur Linux. 

Pour approfondir sur x86

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close