IDF 2008 : Craig Barrett emmène les développeurs en mission humanitaire

La conférence d'ouverture de l'Intel Developer Forum avait un petit air de mission humanitaire. Craig Barrett, l'ambassadeur de l'informatique, prend par le bras la communauté de développeurs pour la guider vers la promotion des TIC dans les pays émergents.

dsc03616

« Mais où donc se trouve Craig Barrett ? ». En ouverture de l'édition 2008 de l'IDF (Intel Developer Forum), Pat Gelsinger, vice-président de la division Digital Entreprise, interpelle la salle pleine à craquer de l'auditorium du Moscone West, le centre de conférence de San Francisco. Outre le brin d'humour qui caractérise ce genre d'exercice, il s'agit bien de mettre en valeur Craig Barrett l'humaniste, « l'ambassadeur de l'informatique » comme le décrit alors Pat Gelsinger. Un ambassadeur qui passe désormais l'essentiel de son temps à courir le monde pour placer les TIC au coeur des actions humanitaires et du développement économique.

Le Pdg d'Intel (ci-dessus) fait son entrée sur scène sous un tonnerre d'applaudissements, ouvrant derechef le bal sur le rôle, quasi humanitaire, que les technologies ont à jouer dans l'amélioration du quotidien, dans la santé, dans l'éducation, dans l'environnement et dans le développement économique. Une action qui doit se mener collectivement, explique-t-il au parterre de développeurs, qui plus tard iront dévorer les nombreuses sessions ultra techniques de l'IDF.

OLPC : je t'aime, moi non plus

« Impliquez-vous et aidez Intel à porter l'innovation dans les pays émergents au service de l'éducation. (...) Les experts en technologies ont un rôle à jouer dans la promotion des nouvelles technologies et dans l'amélioration des pays les plus défavorisés ». Barrett va jusqu'à citer l'action de l'OLPC (One Laptop for one Child), qui vise à construire un PC portable pour les enfants des pays les plus pauvres. Une initiative qu'Intel n'a par ailleurs pas aidé en proposant à son tour sa propre offre, le Classmate. Ne laissant alors que peu de chances au projet du MIT, de Nicholas Negroponte.

dsc03618Le PDG d'Intel rappelle toutefois comment le groupe est impliqué dans différents projets humanitaires. Un dossier médical personnel sur une carte à puce en Colombie. Un site de micro-crédit, Kiva.org, qui doit notamment permettre de financer des projets professionnels en Afrique. Enfin, un projet de tableau interactif à bas coût, contrôlé par Wiimote et présenté à l'IDF par le docteur Johnny Chung Lee (ci-contre).

Et « pourtant cela ne nécéssite pas de grosse quantité d'argent », lance soudain Craig Barrett, écornant au passage la potilique d'investissement du gouvernement américain en la matière. Une politique qu'il n'estime pas propice - et surtout insuffisante - à la mise en place d'un environnement favarable au développement de l'éducation. « Les petites choses réalisées valent bien mieux que de grandes choses juste plannifiées », conclut-il. La cause est entendue.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close