Sun met ses JBOD à la sauce Open Storage... en attendant ses serveurs NAS et SAN

Il y a une dizaine de jours, Sun Microsystems a annoncé une nouvelle gamme de baies de stockage JBOD, la série Sun Storage J4000. Rompant avec l'appellation "StorageTek", ces nouveaux systèmes font partie de l'offre dite "OpenStorage" du constructeur. Ils ne sont toutefois que l'avant garde de la nouvelle offre de stockage du constructeur, qui devrait profiter de l'automne pour refondre ses offres NAS et SAN.

Il y a dix jours, Sun a annoncé les premiers composants matériels sur lesquels s'appuie sa stratégie "OpenStorage" (voir notre interview de Jeff Bonwick, le père du système de fichiers ZFS de Sun), dont l'objectif est de proposer des plates-formes de stockage économiques (1$ par Go) et performantes s'appuyant sur des composants banalisés et une pile logicielle libre basée sur Solaris.


j4400La première composante de l'offre est la gamme de baies JBOD Sun Storage J4000. La J4200 peut accueillir 12 disques dans un rack 2U, tandis que  les baies 4U J4400 et J4500 accueillent respectivement 24 et 24 disques SAS ou SATA. Il est possible d'agréger jusqu'à quatre J4200 entre elles, jusqu'à huit baies J4400 et jusqu'à quatre baies J4500 pour une capacité maximale de 192 To.

Les trois baies disposent de contrôleurs RAID embarqués et supportent aussi le Raid logiciel façon ZFS (RaidZ). Dans le premier cas, la limite de capacité par LUN est de 512 Go alors que ZFS n'a aucune limite de taille de LUN). Elles peuvent chacune accueillir un maximum de 6 connecteurs externes SAS pour un débit de transfert maximal de 72 Gbit/s (48 Gbit/s pour le line vers le serveur et 24 Gbit/s pour l'interconnexion avec des extensions de capacité.

j4500Sun a également mis à jour son serveur « Thumper » en remplaçant l'actuel modèle équipé d'un Opteron bi-cœur par un quadri-cœur. Le SunFire x4540 est équipé d'une puce Opteron 2356 à 2,3 GHz et de 16 Go de mémoire (64 Go max). Il peut accueillir jusqu'à 48 disques durs et peut bien entendu voir sa capacité dopée en le connectant aux JBOD de la série J4000.  Il peut alors être configuré pour servir de serveur SAN ou NAS.

Les quatre nouveaux systèmes ne sont que la face émergée de ce que devrait être la nouvelle gamme de serveurs de stockage de Sun après la rentrée. Dans le cadre de sa stratégie OpenStorage, Sun entend en effet renouveler totalement son offre de serveurs NAS/iSCSI (voir l'article A défaut de vendre ses NAS proprétaires, Sun se tourne vers le libre)  au cours de l'automne en s'appuyant sur des composants banalisés tels que les J4000. La firme pourrait aussi s'attaquer ensuite à sa gamme SAN.

En savoir plus :

L'initiative OpenStorage de Sun

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close