Stockage : Nexenta lève 21 M$ pour doper son OS de stockage basé sur ZFS

Nexenta Systems, l'éditeur du système d'exploitation de stockage NexentaStor, a annoncé aujourd'hui avoir levé 21 M$ supplémentaires auprès des fonds Menlo Ventures, Sierra Ventures et Razor's Edge Ventures, une levée de fond qui a pour but d'aider la société à poursuivre sa croissance après trois années conclues par un rythme annuel moyen de progression de 400% du CA. Nexenta est né en 2004 des travaux d'Alex Aizman et Dmitry Yusupov, deux des co-créateurs de la pile iSCSI de Linux.

Nexenta Systems, l'éditeur du système d'exploitation de stockage NexentaStor, a annoncé aujourd'hui avoir levé 21 M$ supplémentaires auprès des fonds Menlo Ventures, Sierra Ventures et Razor's Edge Ventures, une levée de fond qui a pour but d'aider la société à poursuivre sa croissance après trois années conclues par un rythme annuel moyen de progression de 400% du CA.

Nexenta est né en 2004 des travaux d'Alex Aizman et Dmitry Yusupov, deux des co-créateurs de la pile iSCSI de Linux. Ces deux développeurs se sont aussi très tôt intéressés au file system ZFS de Sun et ont profité de la mise en open source de Solaris pour créer leur propre OS de stockage NexentaStor, basée sur le noyau Solaris et sur ZFS. Aujourd'hui en version 3.1, NexentaStor compte près de 4000 entreprises clientes dans le monde et est revendu par un ensemble d'intégrateurs spécialisés, comme le français Alyseo. Il inclut des fonctions avancées de réplication et de global namespace et affiche un tarif sans concurrence.

Nexenta met aussi en avant ce qu'il appelle l'OpenStorage, une combinaison entre l'usage de technologies libres et de pratiques commerciales simples, qui fait que les clients restent maîtres de leurs données et peuvent déployer leurs licences comme ils le souhaitent sur les appliances de leur choix sans se voir dicter leurs choix par leur fournisseur. La démarche semble avoir un certain succès, puisque si Nexenta ne vend que des licences logicielles et du support, son écosystème aurait écoulé pour près de 300 M$ d'équipements en 2011 (soit presque autant que le CA réalisé par 3Par ou par Compellent lors de leurs acquisitions, respectivement par HP et Dell).

Les technologies Nexenta servent aujourd'hui à des grands comptes comme Korea Telecom (qui l'utilise pour le stockage de plusieurs Po sur son cloud public), VMware, l'US Army ou l'Université de Stanford. La firme prévoit en principe une nouvelle version majeure de son OS pour le premier semestre. Cette mouture s'appuiera sur Illumos, un nouveau noyau dérivé d'OpenSolaris co-développé sous licence libre avec d'autres acteurs californiens, comme le fournisseur de solutions de cloud Paas Joyent.

A lire aussi sur LeMagIT :
• Toute l'actualité sur Nexenta

• Toute l'actualité sur Joyent



Pour approfondir sur SAN et NAS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close