tonda55 - Fotolia

Cet article fait partie de notre guide: Le Who’s Who 2017 du SDS

SDS : l'essentiel sur Nexenta NexentaStor

LeMagIT vous propose un tour d'horizon des solutions de software defined storage du marché. Dans cet article, nous faisons le point sur la solution de stockage logicielle NexentaStor de Nexenta, la solution de stockage SAN/NAS basée sur ZFS de l'éditeur californien.

Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: SDS & Virtualisation du Stockage

Basé dans la Silicon Valley, Nexenta est surtout connu pour son système d’exploitation de stockage NexentaStor, dérivé de la technologie ZFS créée par Sun. La société a été l’un des acteurs qui a initié la vague du software defined storage dans la seconde partie de la décennie 2000. À l’ère des baies de stockage fermées, NexentaStor a en effet été l’un des premiers OS crédibles permettant de transformer un simple serveur x86 en une baie de stockage performante à même de délivrer à la fois des services SAN et NAS 

La version 5.0 de NexentaStor est apparue au mois d’août 2016. Comme la précédente version, elle peut être déployée directement sur des serveurs physiques ou sous forme d’appliance virtuelle.

Si le cœur de la solution est inchangé — le noyau système s’appuie toujours sur Illumos, un fork d’OpenSolaris et le stockage sur OpenZFS, le fork open-source de la technologie ZFS créée par Sun Microsystems et aujourd’hui contrôlée par Oracle —, NexentaStor 5.0 apporte d’importantes améliorations en matière d’interface et d’intégration avec VMware vSphere.

Outre une interface graphique modernisée, la solution de stockage dispose ainsi désormais d’une API Rest permettant d’en automatiser les principales fonctions. Cette API Rest peut être pilotée par Nexenta Fusion, une console centralisée qui permet de piloter depuis un écran unique de multiples appliances NexentaStor et qui apporte aussi des fonctions analytiques pour optimiser la gestion du stockage à grande échelle. 

Intégration avec vSphere, Docker et support de SMB 3.0

L’intégration avec vSphere a fait l’objet d’une attention toute particulière avec l’arrivée d’un nouveau plug-in pour VMware vCenter qui s’intègre avec le nouveau client Web de vCenter. NexentaStor apporte aussi le support des VVOLs ce qui permet d’appliquer l’ensemble des services de l’OS de stockage avec une granularité limitée à la VM.

Parmi les autres améliorations importantes de NexentaStor 5, on note l’arrivée du support du protocole SMB 3.0 de Microsoft, le support de Docker via un « volume driver » Docker ainsi que le support d’OpenStack via une intégration avec Cinder et Manila.

Selon Nexenta, NexentaStor est facturé à partir de 0,25 $ par gigaoctet, un prix qui inclut à la fois la licence pour NexentaStor 5 et pour NexentaFusion 1.0.

Dernière mise à jour de cet article : décembre 2016

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close