RIA : Adobe planche sur le futur de ses technologies

Coup d'envoi de deux projets dans les RIA, où les technologies d'Adobe jouent un rôle central. L'éditeur livre un coin du voile de son framework Flex, alors que la communauté java joue les interfaces avec AIR. Autant de possibilités qui pourraient donner un coup de fouet à Adobe sur le terrain des RIA.

Ce 14 juillet, Adobe a allumé un véritable feu d'artifice dans le monde des interfaces riches. Flex et AIR (Adobe Integrated Runtime), deux technologies phares de l'éditeur, ont bénéficié ce même jour de deux lancements de projets qui laissent présager du futur des RIA à la sauce Adobe. L'éditeur dévoile au passage un pan de sa stratégie sur un terrain où aucun leader ne se détache.

L'éditeur a annoncé qu'il venait de démarrer le projet Gumbo, nom de code pour Flex 4, prochaine évolution du framework Open Source pour les RIA à base de Flash. Libre depuis 2007, Flex constitue l'épine dorsale RIA chez Adobe et forme avec AIR, module qui permet de porter sur le desktop les applications Web réalisées avec Flex, le duo qui porte Flash sur le segment des interfaces riches.

Prévue pour le deuxième semestre 2009 (la bêta 1 pour la fin 2008), la version 4 de Flex, comme l'indique le site du projet, s'articule autour de trois axes de développement: « Design in mind » propose un framework collaboratif entre designer et développeur; « Developer productivity » est censé notamment améliorer les performances du compilateur ; et enfin « Framework evolution » doit exploiter au mieux les fonctions du lecteur Flash, dans sa version 10.

L'un des points forts de cette prochaine mouture réside dans « Design in Mind », qui implique davantage les designers dans le processus de développement des applications en ligne. Une volonté de l'éditeur soutenue notamment par la possibilité de mieux gérer les états et les évènements avec MXML, le langage d'interface Flex (comme XUL chez Mozilla ou XAML chez Microsoft). 

Un premier tournant dans la collaboration entre développeurs et designers avait été d'ailleurs amorcé avec Thermo, projet d'outil de visualisation graphique censé traduire une série de graphismes créée par des designers, en une application compréhensible pour des développeurs. Flex 4 proposera une librairie associée à MXML, baptisée FXG, capable de manipuler des primitives graphiques. L'ensemble étant exportable vers Thermo.

Merapi, de Java à AIR

Autre projet éclos ce 14 juillet, Merapi dont l'objectif est de fournir une passerelle entre AIR (Adobe Integrated Runtime) et Java. Disponible en version alpha, Merapi – nom d'un volcan situé sur l'île de Java - propose une serie d'API qui permettent d'écrire du code Java interprétable par AIR, installé sur le desktop.

Principal avantage : étendre le champ d'application de AIR. Les développeurs ont ainsi la possibilité de créer des applications sur Flex, Flash et même Ajax, de les porter sur le desktop avec AIR, et enfin d'en étendre les fonctionnalités avec du code Java, présent sur tous les OS.

La version alpha de Merapi n'est accessible pour l'heure qu'aux membres des communauté AIR, Flex et Java.

Un marché à confirmer

Sur le terrains des RIA, Adobe a fort à faire, mais le marché, encore jeune, doit pleinement se structurer. C'est ce que souligne Cyril Pierre de Geyer, PDG d'Anaska, société spécialisée dans la formation aux outils Open Source, qui reconnaît que le segment des RIA risque de se consolider. On ne sait pas qui de AIR ou Silverlight, son concurrent chez Microsoft, va concrétiser son avancée, analyse-t-il. Ces deux technologies cotoient également Ajax «qui bénéficie désormais d'une grosse base installée», l'arrivée de HTML 5, et ses composants dédiés aux interfaces riches, devrait rajouter une pierre à l'édifice. «Prism (projet de Mozilla, ndlr) devrait quant à lui progressivement s'éteindre par faute de moyens».

Sans compter également le Java FX de Sun attendu pour la rentrée ou des projets qui, comme Curl, bénéficient d'une forte expertise en entreprise.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close