HP ajoute la déduplication de données à ses solutions de sauvegarde

Le constructeur californien rejoint ses principaux concurrents en ajoutant des fonctions de déduplication de données à ses baies de sauvegarde sur disque et à ses librairies de bandes virtuelles. Objectif : réduire de façon drastique le volume occupé par les backups à l'heure où les quantités de données sauvegardées explosent.

La déduplication de données est à la mode et HP ne fait pas exception à la règle. Après les annonces récentes d'EMC, IBM, Netapp et Quantum, HP a officiellement levé le voile sur ses premières solutions de sauvegarde embarquant la technologie de déduplication de Sepaton, un constructeur avec lequel la firme californienne a noué un accord OEM en 2005. L'inclusion de cette technologie permet à HP d'annoncer un gain d'espace pouvant atteindre un facteur de 50 par rapport aux technologies de sauvegarde traditionnelles.

Des  appliances de backup sur disque avec déduplication intégrée

HP propose la déduplication dans deux séries de systèmes, tout d'abord les appliances de sauvegarde sur disques pour PME de la série StorageWorks D2D Backup System mais aussi sur les système de virtualisation de librairies de bandes Storageworks Virtual Library Systems (VLS). En entrée de gamme, HP annonce ainsi l'arrivée de la déduplication sur le StorageWorks D2D 2500 (3To de capacité dans une appliance rackable de 1U) et sur le StorageWorks D2D 4000, une appliance rackable de 2U de hauteur capable de sauvegarder jusqu'à 9To de données. La première appliance embarque deux ports Gigabit Ethernet et supporte le protocole iSCSI tandis que la seconde suporte aussi deux ports Fibre Channel. Les deux systèmes sont capables de sauvegarder respectivement 6 et 12 serveurs et disposent aussi de fonctions d'externalisation des sauvegardes sur cartouche LTO2 ou 3 au travers de l'ajout d'un lecteur de bande externe.

Une option logicielle pour les librairies de bandes virtuelles

hpvls6600HP propose aussi l'intégration de fonctions de déduplication dans ses libraires de bandes virtuelles  au moyen d'une mise à jour logicielle et de l'achat d'une clé de licence adéquate. Ces fonctions seront disponibles en juillet pour les librairies VLS 6000 et VLS 9000, respectivement dotées de capacités maximales de 105 To et 600 To. Les HP StorageWorks D2D 2500 et 4000 sont disponibles immédiatement à partir de 6500 $ (les prix en euros n'étaient pas encore disponible à l'heure où nous écrivions ces lignes). Les prix de l'option de déduplication pour les librairies HP StorageWorks VLS 6600 et VLS 9000 seront connus en juillet et seront fonction de la capacité utilisée. Il en ira de même en septembre pour les VLS 6200 et VLS 12000 lorsque l'option de déduplication sera étendue à ces modèles.

Pour approfondir sur Formats et Archivage

- ANNONCES GOOGLE

Close