HP TechForum : HP unifie ses technologies de déduplication et dévoile une solution de cluster EVA

Profitant de sa conférence utilisateur américain TechForum 2010, HP a dévoilé StoreOnce, une nouvelle technologie de déduplicaiton de données inline qu'il entend utiliser dans l'ensemble de ses systèmes de stockage d'ici le début 2011. La firme a également annoncé une solution de stockage EVA en cluster et une appliance de stockage iSCSI à base de LeftHand optimisée pour les applications de virtualisation de postes de travail.

hptechforum2010
Le Keynote de TechForum 2010 (Source : HP)

Cette semaine, Hewlett-Packard a annoncé la disponibilité d’un nouveau module de déduplication de données qu’il va progressivement déployer sur sur ses baies de stockage et de sauvegarde sur disque au cours de l’année 2010 et au début 2011. Baptisée HP StoreOnce, la technologie de déduplication inline développée par les HP Labs devrait être intégrée sur les nouvelles appliances de backup D2D, sur les systèmes NAS en cluster X9000 de la marque, avant de faire son apparition sur de futures baies de stockage EVA. L’annonce a été effectuée lors de la conférence HP TechForum 2010, qui se déroule actuellement à Las Vegas. Comme il l’avait aussi laissé entendre lors de sa conférence Tech@Work de Francfort, HP entend également intégrer StoreOnce dans son logiciel de sauvegarde HP Data Protector.

Une solution de déduplication unifiée de bout en bout
L’usage de cette architecture est destiné à s’étendre a explique Dave Roberson, le vice-président senior en charge de la division HP StorageWorks. « Nous commençons par la  sauvegarde et l'année prochaine nous serons en mesure d'introduire la déduplication de bout en bout. Personne d'autre ne fait cela».

Les responsables de HP présents à TechForum 2010 ont insisté sur le fait que les solutions mises en oeuvre par les concurrents sont des solutions ponctuelles en prenant pour exemple le cas d’EMC qui dispose de la technologie de Data Domain pour la déduplication à la cible et de celle d’Avamar pour la déduplication à la source (même si EMC a laissé entendre lors d’EMC World que ces deux solutions pourraient à terme converger). De même, CommVault Systems envisage lui aussi de supporter à la fois la déduplication à la source et à la cible dans la prochaine mouture de Simpana, attendue pour la fin de l’année.

Malgré l’annonce de StoreOnce, HP continuera à vendre la solution de déduplication en post-traitement de Sepaton, qu’il intègre actuellement dans ses bibliothèques virtuelles haut de gamme (gamme VLS), même si le constructeur pourrait progressivement remplacer cette ligne de produit avec la montée en puissance et en capacité de la gamme D2D. Le premier D2D équipé de la technologie StoreOnce, le D2D4312, débute ainsi à 18 To et peut atteindre  48 To de capacité brute. L’appliance a un prix d’entrée de 94 999$.

HP propose une version clusterisée des EVA
S’appuyant sur la solution de virtualisation de stockage SVSP (San Virtualization Services Platform), en OEM auprès de LSI, HP annonce l’arrivée pour juillet d’une solution en cluster EVA permettant de réunir en un seul pool de stockage jusqu’à six baies de milieu de gamme EVA (pour un total de 2 Po de capacité). Il est à noter que le SVSP permet aussi de prendre en charge les baies de stockage d'EMC, IBM et NetApp.

HP a aussi profité de TechForum 2010 pour annoncer l’arrivée de capacités de provisionning granulaire (Thin Provisionning) sur les EVA. Pour l’instant en revanche, la firme s’est refusé à fournir des détails sur une éventuelle refonte matérielle des EVA. Le prix du Cluster EVA commence à 63600$ pour un kit de démarrage comprenant deux baies et une appliance SVSP.

P4800: la technologie iSCSI de LeftHand appliquée à la virtualisation de Desktop

HP a enfin complété son offre de stockage de milieu de gamme iSCSI en dévoilant lors de TechForum la baie P4800, une baie SAN iSCSI sur base de châssis BladeSystem. Motorisé par l’OS SAN/iQ acquis avec le rachat de LeftHand Networks en 2008, le P4800 offre une capacité maximale de 63 To avec quatre lames de stockage (reliées 140 disques). Parce que le système est intégré dans un châssis BladeSystem, le P4800 ne nécessite pas de commutateur de stockage externe et le câblage est minimisé.

Selon HP, le P4800 est optimisé pour les infrastructures de virtualisation de postes de travail (VDI) telles que VMware View ou Citrix XenDesktop. HP explique notamment que le P4800 est conçu pour faire face aux «boot storms» (littéralement tempêtes de démarrage), qui interviennent lorsque les utilisateurs se connectent en masse chaque matin en arrivant au bureau.  Les prix de la baie P4800 débutent aux environs de 270 000 $. Comme la solution de cluster EVA, le P4800 devrait être disponible en juillet.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close