Orange et SFR menacés d'amende pour cause de 3G en retard

En France, il s’agit du feuilleton de la semaine.

En France, il s’agit du feuilleton de la semaine. Alors que les trois opérateurs 3G en place – et surtout Bouygues Télécom – freinent des quatre fers au développement du marché et à l’arrivée d’un nouvel entrant, via la nouvelle licence en passe d’être vendue par l’Etat, l’Arcep - Autorité de régulation des communications électroniques et des postes – serait sur le point de mettre Orange et SFR à l’amende.

Selon les Echos, l’Autorité s’apprête à mettre les deux opérateurs historiques sur le réseau 3G en demeure de compléter le déploiement de leurs réseaux dans l'Hexagone, sous peine d'une amende record. Il semble que les deux opérateurs aient du mal à remplir le cahier des charges qui leur a été confié, notamment leurs obligations en matière de couverture territoriale. Selon le quotidien économique, on en était à 80 % de la population couverte en août 2009, contre 99,3 % prévu dans la licence pour SFR. Orange affiche un taux de couverture de 83 %, loin là aussi de son cahier des charges (98 %).

L’amende pourrait s'élever à 700 millions d’euros.

Pour approfondir sur Législation

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close