Après Hotmail, Gmail, AOL et Yahoo également victimes de phishing

Microsoft s’est senti seul… quelques heures seulement.

Microsoft s’est senti seul… quelques heures seulement. Alors que le 1er éditeur mondial a dû faire face ce week-end à une compromission de son service de messagerie Hotmail – 10 000 comptes ont dû être bloqués du fait d’une attaque de pirate utilisant des techniques de phishing –, il vient de se voir rejoint par trois concurrents de renom : Gmail (Google), AOL Mail et Yahoo Mail. Ces derniers semblent avoir également été touchés par des industriels de la piraterie qui ont rendu public sur Internet les adresses mail et mots de passe associés, correspondant essentiellement à des utilisateurs européens.

Selon la BBC, une liste de plus de 20 000 noms et mots de passe de Gmail, AOL et Yahoo! a été mise en ligne en sus des 10 000 identifiants Hotmail piratés.

Le phishing est d’autant plus difficile à combattre pour les éditeurs qu’il ne s’agit pas à proprement dit d’un piratage fondé sur une faille informatique, mais bien d’une extorsion d’information auprès d’utilisateurs qui se laissent abuser.

Pour approfondir sur Menaces informatiques

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close