Les administrateurs de Nortel veulent plus de temps pour la liquidation

Les administrateurs britanniques de Nortel Networks SA viennent de demander la suspension, pour deux mois, des opérations de liquidation de la filiale française de l’équipementier télécoms en faillite.

Les administrateurs britanniques de Nortel Networks SA viennent de demander la suspension, pour deux mois, des opérations de liquidation de la filiale française de l’équipementier télécoms en faillite. Pour Christian Berenbach, délégué CFTC, il s’agit d’un acte pragmatique : « la suspension permet de prendre plus de temps pour réaliser les ventes. Car il est devenu évident qu’elles ne seraient pas finalisées pour le 28 novembre. Il reste plusieurs lignes de produits à vendre dont, notamment, les activités GSM et VoIP pour opérateurs. »

Le tribunal de commerce de Versailles devra rendre son délibéré sur cette demande le 1er octobre. Si celle-ci était acceptée, cela ne changerait finalement que peu de choses pour les salariés, sinon « que cela lèverait une certaine épée de Damoclès au-dessus de leur tête avec l’échéance du 28 novembre. »

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close