Adobe facilite la distribution de Widgets Flash... et des revenus associés

Après le rachat d'Omniture la semaine dernière, Adobe confirme bien qu'il ne souhaite plus uniquement se reposer sur les seules ventes de licences de ses très populaires outils graphiques (comme la CS4).

Après le rachat d'Omniture la semaine dernière, Adobe confirme bien qu'il ne souhaite plus uniquement se reposer sur les seules ventes de licences de ses très populaires outils graphiques (comme la CS4). L'éditeur a ainsi présenté Flash Platform Services for Distribution, un service hébergé de distribution d'applications Flash multi-supports. Une façon de suivre la voie ouverte par les différents App Stores pour la distribution et l'installation d'applications mobile.

Dans le détail, Adobe s'appuie sur le service de distribution déjà en place de Gigya. Le développeur pourra ainsi diffuser le fruit de son travail sur le desktop, le mobile et le Web – comme les réseaux sociaux. Il suffira d'intégrer à l'application un bouton qui proposera les différentes plates-formes d'installations.

Evidemment, Adobe entend associer un outil de mesure de téléchargement, de trafic et de gestion de campagne - Distribution Manager - qui offrira un moyen de contrôle et de reporting des installations des applications. Un outil qui servira ainsi de point de départ à toute forme de sponsoring et de monétisation des applications.

Adobe permet en outre de construire offres promotionnelles : il est ainsi possible construire un bundle de deux applications; l'annonceur paiera uniquement à l'installation (1 $ par installation). Les développeurs qui auront décidé d'embarquer une application offerte en promotion toucheront de leur côté un revenu basé sur un CPM (cout pour mille) à partir de 5 dollars. La part d'Adobe et de Gigya n'a pas été communiquée.

capadobejpg

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close