Open Source : l'OIN rachèterait d'anciens brevets Microsoft

Une mesure d'urgence ? Selon le très sérieux Wall Street Journal, l'OIN (Open Invention Network), un groupement d'industriels dont le but est de constituer un fond de brevets afin d'éviter tout procès contre Linux, serait sur le point d'acheter 22 brevets Microsoft à l'Allied Security Trust, autre groupement « bouclier » contre les litiges à la propriété intellectuelle.

Une mesure d'urgence ? Selon le très sérieux Wall Street Journal, l'OIN (Open Invention Network), un groupement d'industriels dont le but est de constituer un fond de brevets afin d'éviter tout procès contre Linux, serait sur le point d'acheter 22 brevets Microsoft à l'Allied Security Trust, autre groupement « bouclier » contre les litiges à la propriété intellectuelle. Selon le WSJ, ce dernier les avait lui-même rachetés à SGI.

Microsoft s'était séparé de ces brevets auprès de SGI, les jugeant sans importance capitale pour le groupe. Le Wall Street Journal révèle toutefois qu'ils auraient un rapport étroit avec Linux – et donc constituerait une menace potentielle pour l'OS libre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close