Brevets XML : Microsoft reçoit le soutien de HP et Dell

Microsoft tente de se sortir du guêpier dans lequel il est tombé devant une cour texane : condamné pour violation de brevets à suspendre la vente de Word 2003 et 2007 à partir du 10 octobre, le premier éditeur mondial a déposé un recours devant la cour fédérale des Etats-Unis pour tenter d'annuler le jugement de première instance avant la date fatidique.

Microsoft tente de se sortir du guêpier dans lequel il est tombé devant une cour texane : condamné pour violation de brevets à suspendre la vente de Word 2003 et 2007 à partir du 10 octobre, le premier éditeur mondial a déposé un recours devant la cour fédérale des Etats-Unis pour tenter d'annuler le jugement de première instance avant la date fatidique. Dans son combat, Redmond a reçu le soutien de HP et Dell, les deux principaux constructeurs de PC américains, qui, tous deux, pointent les coûts que généreraient un arrêt de la commercialisation de Word et son remplacement par de nouvelles versions. L'audience est prévue le 23 septembre.

Rappelons que l'éditeur canadien i4i accuse Microsoft de violation de brevets sur des technologies de création de documents XML, fonction intégrée à Word. En plus de l'injonction portant sur l'arrêt de la commercialisation de Word, Microsoft a été condamné à une amende de près de 300 millions de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close