Mozilla lance un programme de rétribution des développeurs d'add-on Firefox

Serait-ce une tentative de monétisation de sa base de développeurs ? Mozilla, l'éditeur du navigateur Open Source, a annoncé hier Jeudi 16 juillet le lancement du programme pilote, sobrement baptisé Contribution, qui vise à rétribuer les développeurs de plug-in pour leurs travaux.

Serait-ce une tentative de monétisation de sa base de développeurs ? Mozilla, l'éditeur du navigateur Open Source, a annoncé hier Jeudi 16 juillet le lancement du programme pilote, sobrement baptisé Contribution, qui vise à rétribuer les développeurs de plug-in pour leurs travaux.

Selon le blog de l'éditeur,
le programme permet aux développeurs des fameux add-on  – la spécificité première de Firefox et le poumon de son éco-système  -, d'afficher sur leur page un bouton, que l'éditeur dit personnalisable, qui permet à l'utilisateur de payer le développeur pour son module. « Dans le but d'aider le développeur à poursuivre son projet », explique l'éditeur.
Cette forme de paiement reste optionnelle, rappelle Mozilla. Les utilisateurs du navigateur pourront toujours installer le plug-in sans avoir à payer. Le prix est fixé par le développeur.

Dans le cadre de ce test, la fondation Mozilla souligne qu'elle ne prendra aucune commission sur les transactions, sans préciser si une fois la période du pilote achevée et surtout concluante - , cette politique sera maintenue. Pour gérer les opérations de paiement, l'éditeur s'est adossé au service en ligne Paypal, qui a la particularité de gérer les micro-paiement.

Firefox, dont les parts de marché ont été de 22,51% en mai 2009 (source NetApplication), poursuit sans relâche sa progression sur le segment des navigateurs, contrant notamment Internet Explorer mais freinant également la progression de Chrome et de Safari, les applications respectives de Google et Apple, dont la popularité va grandissante.
En juin dernier, Mozilla a inauguré un programme de personnalisation de Firefox à destination des entreprises pour venir titiller IE sur son segment historique. Aujourd'hui, Mozilla vise certainement la communauté Open Source qui pourrait être encline à regarder du côté de Chrome.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close