Cisco se sépare de 700 salariés de son siège de San José

Cisco poursuit son vaste plan de restructuration entamé en mars dernier.

Cisco poursuit son vaste plan de restructuration entamé en mars dernier. L’équipementier réseau vient tout juste – selon les sites du Wall Street Journal et de MarketWatch – de licencier 700 salariés de son quartier général, à San José, en Californie.

Ceux-ci rejoignent une précédente charrette organisée au tout début du mois de mars et comprenant 250 personnes. Au total, le spécialiste d’Internet prévoit de se séparer de 1 500 à 2 000 postes au cours de son exercice 2009 pour répondre à la brusque baisse d’activités dûe à la crise économique. Mais il se pourrait en fait que le nombre de postes supprimés soit plus important.


Pour son troisième trimestre fiscal, début mai, Cisco avait présenté un CA en baisse de 17%, tout comme au 2e trimestre. A l'occasion de la publication de ses résultats, John Chambers, PDG du groupe, a souligné qu'il s'attendait à voir les ventes de Cisco baisser de 17 % à 20 % au dernier trimestre de son exercice, qui se clôturera à la fin du mois en cours.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close