Nortel France s’achemine vers une liquidation

Selon nos confrères du Monde, les administrateurs chargés du redressement judiciaire de Nortel France devraient en demander la liquidation, ce lundi 25 mai après-midi, auprès du tribunal de commerce de Versailles.

Selon nos confrères du Monde, les administrateurs chargés du redressement judiciaire de Nortel France devraient en demander la liquidation, ce lundi 25 mai après-midi, auprès du tribunal de commerce de Versailles.

Fin avril, la direction de Nortel avait annoncé la mise en œuvre d’un plan de licenciements concernant 500 personnes du centre d’expertise de Nortel Networks SA regroupant ses activités de R&D à Châteaufort, dans les Yvelines.

Dans un communiqué, la CFTC dénonce « l’abandon » par Nortel de sa filiale hexagonale, fustigeant l’attitude de sa direction canadienne « qui préfère s’attribuer des primes de plusieurs millions de dollars et ne vient pas en aide à sa filiale française. »

Placé outre-Atlantique sur la protection de la loi sur les faillites depuis janvier dernier, Nortel a ouvert, en Europe, une procédure d'insolvabilité intracommunautaire, lui permettant de piloter la restructuration de ses dix-sept filiales sur le continent à partir d'un seul pays, la Grande-Bretagne. La direction s'est engagée à offrir aux salariés français les mêmes garanties que si la procédure avait été engagée dans l'Hexagone.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close