L'activité R&D de Nortel France en liquidation judiciaire

Mise à jour le 29 mai à 11h30. Sans surprise, la justice a prononcé la liquidation de Nortel Networks SA, la filiale de Nortel France regroupant des activités de R&D. Cette décision sera effective fin août en l'absence de repreneur.

Mise à jour le 29 mai à 11h30.

Sans surprise, la justice a prononcé la liquidation de Nortel Networks SA, la filiale de Nortel France regroupant des activités de R&D. Cette décision sera effective fin août en l'absence de repreneur. L'activité emploie 700 personnes à Châteaufort (Yvelines). Selon l'AFP, les offres de reprise de l'activité doivent être déposées avant le 19 août. Selon le juge, la cession de paiements remonte à la mi-janvier. Rappelons qu'en avril, la direction de Nortel France avait annoncé pour ce site un plan de licenciements touchant 500 personnes.

La seconde filiale de l'équipementier canadien en France, Nortel Networks France (170 salariés), n'est pas touchée par la procédure judiciaire.

Placé outre-Atlantique sous la protection de la loi sur les faillites depuis janvier dernier, Nortel a ouvert, en Europe, une procédure d'insolvabilité intracommunautaire, lui permettant de piloter la restructuration de ses dix-sept filiales sur le continent à partir d'un seul pays, la Grande-Bretagne. La direction s'était alors engagée à offrir aux salariés français les mêmes garanties que si la procédure avait été engagée dans l'Hexagone.

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close