Résultats : GFI recule plus qu'attendu

Pour le premier trimestre, GFI Informatique a publié un chiffre d'affaires en recul de 3,1 % à périmètre constant, décevant les analystes.

Pour le premier trimestre, GFI Informatique a publié un chiffre d'affaires en recul de 3,1 % à périmètre constant, décevant les analystes. A 188,1 millions d'euros, l'activité progresse toutefois de 0,8 % en y intégrant les acquisitions. Après avoir déjà été touchée au second semestre 2008, l'activité française s'affiche en recul modéré de 1 % sur un an. Tandis que, à périmètre constant, le chiffre d'affaires à l'international plonge de 8 %, notamment plombé par le Canada où la SSII a effectué plusieurs acquisitions ces derniers mois. L'international pèse moins d'un tiers du total.

GFI, qui emploie près de 9 800 personnes, tiendra son assemblée générale le 20 mai. Au cours de cette réunion, les actionnaires devront voter la nomination de Vincent Rouaix, l'actuel directeur général délégué, au poste de président en lieu et place du Pdg et fondateur de GFI, Jacques Tordjman. Vincent Rouaix y présentera également le plan de développement d'un groupe qui semble plus sensible à la crise que certains de ses concurrents.

Pour approfondir sur SSII

Close