Rémunération : Paul Hermelin, Capgemini, plus gros salaire du IT français

Bonne pioche pour Paul Hermelin.

Bonne pioche pour Paul Hermelin. Le patron de Capgemini - numéro un des SSII françaises – est le dirigeant de groupe IT le mieux rémunéré de l’Hexagone selon le classement établit par notre confrère Les Echos. Avec 2 302 000 € perçus en 2008 (salaire fixe plus variable), il devance d’assez loin Didier Lombard, PDG de France Télécom, à 1 552 110 €, et Ben Verwaayen, d’Alcatel-Lucent, à 700 000 €. Ce dernier bénéfice également de stocks options et d’actions gratuites pour un montant total de 500 000 € mais il lui faudra attendre un peu avant que ce dernier actif ne soit réellement valorisé, la conjoncture ne rendant pas attractif à court terme ce type de rémunération. A la tête de l’une des plus petite capitalisations boursières du CAC 40, Paul Hermelin est donc beaucoup mieux placé en terme de rémunération puisqu’il fait partie du peloton de tête des patrons les mieux payés, enregistrant même une croissance de son salaire de 6% sur 2008.

S’il n’est pas comptabilisé dans le classement des Echos – Atos Origin ne faisant pas partie du CAC 40 –, Thierry Breton, patron de la 2ème SSII française depuis l’automne, bénéficie d'une rémunération fixe sensiblement identique à celle de Paul Hermelin. Interrogé sur celle-ci au moment de sa nomination, il avait indiqué toucher un salaire fixe annuel de 1 200 000 €, assorti d'une part variable plafonnée, et de 233 000 stocks options sur 2009, 2010 et 2011.

Le secteur IT brille également d’une autre manière dans ce classement : par l’absence d’information concernant la rémunération de Carlo Bozotti, PDG de STMicro. L’entreprise franco-italienne ne communique pas sur le salaire de ses cadres dirigeants. Une absence de transparence étonnante pour un groupe détenu à plus de 10% par l’Etat français.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close