Avec O3D, Google veut accélérer la standardisation d'un web en 3D

Sans standard, on multiplie les projets.

Sans standard, on multiplie les projets. C'est le message que cherche notamment à faire passer Google en publiant une série d'API permettant s'exploiter en natif de la 3D dans un navigateur Internet. Deux mois après l'annonce de Mozilla et de Khronos, le groupe derrière les spécifications OpenGL, pour un projet identique – et dont Google s'est également associé. Les deux technologies ne sont pas compatibles.

Le projet de Google consiste en une implémentation de la spécification O3D qu'il a lui-même développée et qui permet de créer et de manipuler des objets par le programmation Javascript. Ce code est ensuite interprété par un plug-in que l'on installe dans le navigateur.

Google publie les API O3D sous une licence Open Source BSD, espérant ainsi donner de l'eau au moulin des développeurs dans le but d'accélérer l'arrivée de la 3D sur le Web ainsi que sa standardisation. 

Rappelons que Google pourrait par exemple porter Google Earth – ainsi que son outil de création 3D Sketch Up -  en direct dans le navigateur. Et ouvrir ainsi un énième panel de services.

La démonstration de O3D

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close