Recrutements : 36 700 embauches d'ingénieurs informatiques prévues en 2009

Mise à jour à 17h15 Selon l'enquête du Credoc et du Pôle Emploi, les besoins en recrutement d'ingénieurs et cadres spécialistes de l'informatique - excluant les fonctions technico-commerciales - atteindront 36 717 unités en 2009. Selon un graphique publié par le Credoc (voir ci-dessous), ce niveau représente un tassement compris entre 5 et 10 % sur un an.

Mise à jour à 17h15

Selon l'enquête du Credoc et du Pôle Emploi, les besoins en recrutement d'ingénieurs et cadres spécialistes de l'informatique - excluant les fonctions technico-commerciales - atteindront 36 717 unités en 2009. Selon un graphique publié par le Credoc (voir ci-dessous), ce niveau représente un tassement compris entre 5 et 10 % sur un an.

L'étude fait également apparaître une diminution de la difficulté à recruter sur ces profils. En 2009, les employeurs estiment que 54 % environ de ces embauches seront difficiles. Ils étaient 65 % en 2008. La profession demeure toutefois, selon le Credoc, un des dix secteurs où il est le plus ardu de recruter et l'un des quinze métiers les plus recherchés des employeurs (voir graphique ci-dessous).

credoc

A ces profils s'ajoutent les programmeurs et autres informaticiens non cadres (7 260 recrutements prévus) et les opérateurs de saisie informatique (1 538 unités).

Sur l'ensemble des métiers, le Credoc prévoit 989 400 recrutements en 2009 sur la France entière, un recul de 24 % par rapport à l'année dernière. Moins de 17 % des entreprises ont pour projet de recruter au cours de l'exercice.

Les ingénieurs et cadres d'étude ou de recherche sont par exemple durement frappés. L'étude ne prévoit que 15 600 recrutements sur ces profils en 2009, 7 000 de moins qu'un an plus tôt.

En savoir plus : accéder aux rapports détaillés (notamment régionaux) sur le site du Pôle Emploi.

Pour approfondir sur Recrutement

- ANNONCES GOOGLE

Close