Arès sort de son redressement judiciaire soutenu par ses créanciers

Arès annonce finalement sa sortie du redressement judiciaire sous le coup duquel les restes de la SSII étaient gérés depuis la fin juillet 2008 au moment où débutait concrètement le démantèlement du groupe.

Arès annonce finalement sa sortie du redressement judiciaire sous le coup duquel les restes de la SSII étaient gérés depuis la fin juillet 2008 au moment où débutait concrètement le démantèlement du groupe. Initialement prévue fin janvier, cette sortie avait été repoussée, le plan de redressement n’étant pas finalisé à temps. C’est désormais chose faite et validé un jugement en date du 30 mars 2009 du tribunal de Commerce d’Evry. La direction d’Arès explique notamment que « grâce au soutien de ses créanciers, ce plan permet une restructuration significative de la dette ». Le PDG, Michel Berjamin, revendique également un plan qui permettrait le maintien de l’emploi pour les 1 100 salariés restants dans le groupe.

En juin dernier, celui-ci avait annoncé son démantèlement surprise pour pouvoir se recentrer sur les services et l’intégration. S’en était suivie une vente par appartement de plusieurs activités, y compris certaines rachetées tout récemment, au début 2008.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close