Les développeurs adeptes du Cloud préfèrent Windows Azure

Lorsque les développeurs doivent faire le choix d’une plate-forme Cloud, ils privilégient celle de Microsoft, nous révèle la dernière étude du cabinet d’étude californien Evans Data.

Lorsque les développeurs doivent faire le choix d’une plate-forme Cloud, ils privilégient celle de Microsoft, nous révèle la dernière étude du cabinet d’étude californien Evans Data. Ainsi, quelque 36% des 400 développeurs interrogés dans le cadre de cette enquête  ont choisi d’utiliser, ou utilise, Microsoft Azure pour développer leur application. Devant Google Storage (29%) et Amazon Web Services (28%).

 Une première place que le cabinet attribue à l’importante communauté de développeurs MSDN ainsi qu’au taux de pénétration de Visual Studio, qui reste l’IDE n°1, selon Evans Data. Un point de départ logique vers Azure donc. 

Toutefois, rien ne semble joué sur le marché, note encore le cabinet, qui pointe du doigt un segment du Cloud encore très fragmenté. «Cela prendra plus de temps avant que n’émerge un marché bien dessiné d’acteurs clé du Cloud», commente Evans Data.

 Autre enseignement intéressant, plus de la moitié des développeurs Cloud interrogés déploient également leurs applications sur la même plate-forme cloud qui a servi à son développement. Quelque 27% choisissent un service en nuage différent et plus de 10% optent pour un modèle hybride, mélant cloud et on-premise.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close