Twitter dévoile officiellement sa très controversée API 1.1

Mauvaise journée pour les développeurs d’applications sociales.

Mauvaise journée pour les développeurs d’applications sociales. Twitter a officiellement publié la dernière version de ses API (la version 1.1), mettant ainsi en action certaines restrictions qui avaient fait couler beaucoup d'encre dans la sphère des développeurs lors de leur annonce, au mois d’août. Par exemple, Twitter oblige désormais les applications tierces à s’authentifier (via OAuth) - impliquant un re-développement des applications. La nouvelle API limite également le nombre d’appels par application. Sans parler de l’obligation de certifier l’application ou des exigences d’affichage drastiques.

Mais l’une des plus étonnantes est l’arrêt du support des technologies RSS et Atom, repérée par nos confrères de Mashable. Des technologies de syndications qui permettent notamment d’exposer les flux de tweets dans des applications ou sur des sites Web. Ces technologies sont fortement utilisées par des services d’agrégation de contenu social, précisent nos confrères. L’API 1.1 bannit ainsi RSS des applications, impliquant une nouvelle fois un développement supplémentaire des applications. Les développeurs ont jusqu’au 5 mars 2013 pour cela.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close