Orange contre Free Mobile : le temps des menaces

Actif ou non ? Les pannes à répétitions de Free Mobile ont un impact sur le réseau d’Orange avec qui l’opérateur a signé un accord d’itinérance 3G et 2G. Du coup, l’opérateur menace de rompre cet accord, ou plus clairement dans un premier temps de le suspendre si « des incidents sur le réseau de Free Mobile devaient affecter sa qualité de service ». Les deux opérateurs doivent se réunir demain mardi pour une décision finale.

Actif ou non ? Les pannes à répétitions de Free Mobile ont un impact sur le réseau d’Orange avec qui l’opérateur a signé un accord d’itinérance 3G et 2G. Du coup, l’opérateur menace de rompre cet accord, ou plus clairement dans un premier temps de le suspendre si « des incidents sur le réseau de Free Mobile devaient affecter sa qualité de service ».

Les deux opérateurs doivent se réunir demain mardi pour une décision finale. Si cet accord s’arrête, Free mobile ne pourrait plus opérer que sur les 27 % du territoire que ses antennes couvrent en propre, et en 3G uniquement, comme celles-ci ne peuvent prendre en compte le réseau 2G. Et Orange devrait renoncer à la manne de 1,5 milliard d’euros que lui apporterait ce contrat. En espérant récupérer via Sosh et les MVNO qu’il sert (dont en partie Virgin Mobile), les abonnés de Free qui seraient laissés sur le bas-côté.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close