L’abandon de Small Business Server suscite l’incompréhension des partenaires

Microsoft l’a confirmé à ses principaux partenaires : Small Business Server, son pack serveur pour les PME de 5 à 75 salariés va disparaître de son catalogue d’ici à la fin 2013. Une offre tout-en-un pourtant plébiscitée par les partenaires et les clients, dans la mesure où elle répond à la plupart de leurs besoins courants.

Microsoft l’a confirmé à ses principaux partenaires : Small Business Server, son pack serveur pour les PME de 5 à 75 salariés va disparaître de son catalogue d’ici à la fin 2013. Une offre tout-en-un pourtant plébiscitée par les partenaires et les clients, dans la mesure où elle répond à la plupart de leurs besoins courants.

 La version standard inclut ainsi le partage de fichiers et d’imprimantes, la messagerie, le portail collaboratif, l’accès à distance, l’administration des postes et la sauvegarde du serveur…Le tout à un tarif imbattable.

Certes, Microsoft a prévu un successeur à la version SBS Essentials : Windows Server Essentiels. Mais outre que celui-ci perd le nom SBS, il reste limité à 25 utilisateurs et surtout n’offre pas de messagerie en local. Il faut en passer par Office 365, ce qui revient, pour beaucoup de partenaires, à forcer les clients à migrer vers le cloud.

« Je considère Office 365 comme mon concurrent, s’insurge le patron d’un revendeur de proximité installé dans le Lot. C’est de l’argent qui va dans les poches de Microsoft. Surtout, je ne maîtrise ni le prix, ni la qualité de service ». « Sans compter que beaucoup de nos clients n’ont encore qu’un accès limité au haut débit, quand ils ont la chance d’être dans une zone couverte, renchérit un confrère implanté dans une région rurale. Et de citer un de ses clients de près de 80 postes qui ne dispose encore que d’une connexion limitée à 512 Kbps.

L’incompréhension est d’autant plus forte parmi les partenaires que certains ne manquent pas de souligner que Microsoft a fait de la certification sur SBS l’un des prérequis pour obtenir sa nouvelle compétence Small Business, introduite il y a quelques semaines.

Les partenaires que nous avons sollicités ne cachent pas que si Microsoft s'enferre dans cette voie, ils chercheront des alternatives open source.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close