Amazon Cloud Drive a aussi ses applications

Après Microsoft et SkyDrive, après Google et son Google Drive, Amazon se lance lui aussi dans la course derrière l’iCloud d’Apple.

Après Microsoft et SkyDrive, après Google et son Google Drive, Amazon se lance lui aussi dans la course derrière l’iCloud d’Apple. Il vient en effet d’ajouter des applications de synchronisation (pour Windows à partir de Vista et pour Mac OS X uniquement) à son service Cloud Drive avec l’espace quasi obligatoire gratuit de 5 Go pour ses clients.

En revanche, la société propose un paiement à l’année pour des espaces de stockages plus importants (jusqu’à 1000  dollars par an pour 1000 Go) et dès que l’utilisateur passe à une formule payante, Amazon lui offre de ne plus décompter les fichiers musicaux de cet espace de stockage et donc de les stocker sans limite.

Cette offre, particulièrement centrée sur le grand public, s’intègre tout de même dans l’ensemble des Amazon Web Services et pourrait donc séduire des TPE/PME.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close