Microsoft structure son offre SkyDrive

Alors que la rumeur de l’arrivée très prochaine de Google sur le segment du cloud personnel enfle sur le Web, Microsoft s’est décidé à structurer son offre SkyDrive, le service de stockage en ligne de Redmond.

Alors que la rumeur de l’arrivée très prochaine de Google sur le segment du cloud personnel enfle sur le Web, Microsoft s’est décidé à structurer son offre SkyDrive, le service de stockage en ligne de Redmond.

Le groupe a ainsi accompagné le lancement de son service pour les plates-formes Windows et Mac OS X en re-attribuant les espaces de stockages disponibles. Ainsi, l’espace de stockage de base, gratuit, passe de 25 Go à 7 Go, confirme Microsoft, indiquant que cette taille reste suffisante pour 99 % des utilisateurs. Redmond assure que 99,94 % des utilisateurs actuels ne dépassent pas cette taille.

Au delà des 7 Go, l’offre devient alors payante. Microsoft a mis en place trois offres : une de 20 Go à 8 euros par an, une autre de 50 Go à 19 euros par an et 100 Go à 37 euros par an.

Cette offre se positionne ainsi en frontal à des services comme Dropbox dont l’espace gratuit plafonne à 2 Go, hors parrainages et autres opérations promotionnelles, iCloud d’Apple (5 Go), Mozy (2 Go) ou encore OwnCloud (6 Go), un des derniers arrivants sur ce segment.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close